Chevelle.fr Chevelle.fr
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Articles

Fermer Achat Coup de Coeur

Fermer Anecdotes

Fermer Découverte des Autos US

Fermer Evolution Moteur 383ci

Fermer Infos sur les Chevelles

Fermer L'univers des Quads

Fermer Les Anciens Avions US

Fermer Les Autos Des Copains

Fermer Meetings et photos

Fermer Phases de restauration

Fermer Place aux Jeunes

Fermer Renaissance Muscle cars

Fermer Sequence photo détente

Fermer Technique automobile

Fermer Vidéos Runs & Meetings

Nouveautés du site
Bonjour à tous

Déjà 109 albums d'américaines dans le"Trombinoscope Us Cars".

Cliquez sur la marque d'automobile que vous souhaitez visiter

eeil y en a pour tous les genres !!!

Ma Boutique en ligne2vo 383
  1. Phase Resto: Remontage Capot, Insignes, baguettes...
  2. Historique des EL Caminos
  3. VIDEOS: Runs à Trappes et Nancy 96 + Dreux 99
  4. Redémarrage Moteur et Rodage A.A.C
  5. Installation Moteur Phase 1&2
  6. Sortie TH350 + Décapage Berceau
  7. Meeting US à Lisle Adam 15/05/2011
  8. Savoir lire les Infos d'un Pneu
  9. Identifier Un Moteur Complet SBC
  10. Phase Resto: Remontage après Peinture
  11. Phase Resto: Peinture de la Chevelle
  12. Achat coup de coeur: Quad KYMCO 500 MXU
  13. Technique auto: Changer Pipe Admin SBC
  14. Evo 383: Restoration du Compresseur B&M 144
  15. Evo 383: Installation Admission
  16. Remplacement joints soupape
  17. Evo 383: Installation Culasses
  18. Pontiac 1er Tours de roues
  19. Pontiac 1er Démarrage Moteur
  20. Dernières finitions mécanique
  21. Electricité et Finitions moteur Pontiac ALAIN
  22. Installation Moteur / Boite Pontiac ALAIN
  23. Assemblage Bas Moteur Pontiac ALAIN Phase 4
  24. Assemblage Bas Moteur Pontiac ALAIN Phase 3
  25. Anciens Avions US le F4-U "Corsair"
  26. Assemblage Bas Moteur Pontiac ALAIN Phase 2
  27. Assemblage Bas Moteur Pontiac ALAIN Phase 1
  28. Art et Déco à la sauce Américaine MUSCLECAR
  29. Resto Baie de pare brise
  30. Evo 383 Installation Distribution
  31. Evo 383 Assemblage bas moteur
  32. Nettoyage + Peinture Block Firebird
  33. Achat des pièces neuves Pontiac
  34. Evo 383 Installation Vilo/Paliers/Flesplate
  35. Démontage du 400ci de la PONTIAC à Alain
  36. Achat 1er US pour Alain (mon beau père)
  37. 1er ACHAT d'une ricaine
  38. Machine à vapeur et Muscles car
Trombinoscope US Cars
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
1 Abonné
Calendrier
Devinette

Je peux lire dans vos pensées. Vous n'y croyez pas ? Essayez ! Vous n'en reviendrez pas...


Evolution Moteur 383ci
11) Redémarrage du Moteur 383ci Neuf et Rodage de L'arbre à cames


*** Le 05 Juin 2011 ***



(POUR LIRE LA SUITE CLIQUEZ SUR LES NUMEROS DE PAGES) :



Redémarrer la mécanique d'une ancienne restera toujours une grand moment à vivre pour tout amateur, c'est vrai, mais pour moi, j'ajoute à cela que c'est aussi un grand moment de solitude ou le stress se mélange à l'inquiétude, l'incertitude, l'énervement, l'impatience....bref...je vous épargnerais mes états d'âme du jour, mais c'est effectivement pour moi, un cap à passer pendant lequel je n'affiche pas vraiment un sourire 'radieux' !

Premièrement ce moteur constitue vraiment le premier moulin sérieusement préparé par mes soins, autrement dit,, l'amateur que je reste n'est sur de rien et à beaucoup de pression sur les épaules !

Deuxièmement, ce block est réellement refait à neuf :

  • Alésage à 0,30 pouces il y à 1500 kms + déglaçage avant cette évolution 383 !

  • Bielles, Pistons, Vilebrequin forgés, Segment Moly/plasma, Arbre à Came Lunati

  • Pompe à huile, pompe à eau gros volume, poussoirs lunati, Ressort soupape TRW

  • Tiges de Culbuteur moly en 1 pièce, Culbuteurs à rouleaux, sièges et soupapes rectifiés, joint des guides au téflon, double chaine de distribution renforcée

  • Joint de culasse de type racing, triple épaisseur en métal, culasse surfacées

  • Tous les coussinets d'A.a.c, de vilo, et de bielles sont neufs ainsi que les joints

  • Le Damper, Le volant moteur TCI, Toutes les vis moteurs (Marque ARP)


Sans parler des accessoires comme l'alternateur 100 ampère Chromée, le Compresseur BM 144 complètement refait, la TH350 restaurée par «Papy Rogers» et kitée d'un Transpack BM par Didier «L'indien» afin d'améliorer le passage des rapports...

Pour le reste que je n'ai pas nommé plus haut, la majorité des pièces restantes n'a que 1500 kms !

Pour résumer pas besoin de vous faire un dessin, le poids dans la balance dépense est conséquent....investissement personnel, des heures, des jours de travail, des soirées, des nuits entière sur internet ou dans les bouquins spécialisés...des moments interminable à faire chier les copains au téléphone pour avoir des avis 'partagés', différents, et parfois même des idées nouvelles...sans parler de la phase peinture...no comment.....

En fait, un très long parcours, certes aujourd'hui derrière moi mais contrairement aux apparences, il reste pourtant tout à faire et c'est justement à ce moment précis que tout votre savoir faire, toute votre expérience est requise pour rendre l'ensemble cohérent, fonctionnel, à la fiabilité réussie....et Surtout en ne cassant RIEN !

Voilà pourquoi redémarrer un moteur neuf est loin d'être une banalité car vous devez respecter tous les points et phases importants que j'avais exposé dans l'article de la restauration du 350 de la pontiac à mon beau père Alain sous forme de 'Checklist', (voici le liens: http://www.chevelle.fr/chevelle.fr/articles.php?lng=fr&pg=462), mais aussi, dans le même temps, ne pas louper le rodage de votre arbre à cames et de ses poussoirs, un moment assez important du premier démarrage d'un moteur neuf !

 
Je vous remet la checklist ici pour la forme :
 

*** Récapitulatif Check list avant le tour de clé pour démarrer qui n'est pas strictement dans l'ordre indiqué bien entendu ***

01) - Arrivée essence ==> OK
02) - Etincelles aux bougies ==> OK
03) - Positionnement à peu prêt correct de l'allumeur ==> OK (Préparez ci besoin la lampe strobo)
04) - Faisceau de bougies/bobine/Delco correctement enfoncé et dans le bon ordre ==> OK!
05) - Niveau d''huile ==> OK
06) - Pression d'huile en rotation du moteur sans allumage   ==> OK
07) - Témoin de pression d'huile Allumé, fonctionnement sonde vérifié ==> OK (pour vérifier mettre à la masse)
08) - Témoin/Mano température d'eau fonctionnel et sonde vérifié (hésitez pas à les changer neuve !) ==> OK
09) - Ressort de rappel de l'accélérateur et liberté de déplacement des papillons/volets du carburateur ==> OK
10) - Connexions électriques Sondes, alternateur, démarreur, allumage, relais, Batterie...bien en place ==> OK
11) - Colliers de toutes les durites d'eau, d'huile ou d'ESSENCE serrés ==> OK
12) - Aucun fil, outils, chiffons, vis, rondelles...ne peut gêner ou perturber la rotation... ==> OK
13) - Avez vous serré tout ce qui doit l'être, (Damper, poulies, carbu, 4/1, pâtes alt, pompe de DA...) ? ==> OK
14) - Si boite connectée, Niveau huile OK (niveau à compléter à chaud moteur tournant)  ==> OK
15) - Convertisseur bien fixé sur le volant moteur  ==> OK
16) - Connexion Huile boite/radiateur  ==> OK
17) - Position Parking  ==> OK
18) - Voiture éventuellement Calée pour plus de sécurité ou arbre de transmission non monté ==> OK
19) - Si la pompe de DA est entrainée, niveau d'huile pour ne pas la faire tourner à vide et l'endommager ? ==> OK
20) - Aucune fuite apparente autour du moteur ou de la boite... ni dessous ! ==> OK
21) - Un extincteur et une grand couverture sont ils à votre porté en cas de problèmes ?  ==> OK
22) - Tension batterie correcte  ==> OK
23) - Rien qui ne touche les collecteurs d'échappement et qui pourrait prendre feu...  ==> OK
24) - Les courroies sont elles bien installées, dans l'axe et tendue ?   ==> OK


Bon alors je n'ai bien sur pas la science infuse aussi j'ai sans doute oublié certaines vérifications faites pas les anciens...mais dans l'ensemble, si vous respectez à la lettre ces 24 points de contrôle...(MIEUX QUE CHEZ FEUVERT LE MEC !!!), vous devriez rencontrer très peu de soucis et cette phase de première mise en route  devrait être un Franc succès !

Moi le premier, je peux vous affirmer qu'après avoir passé autant de temps à refaire tout ce moteur et à le mettre en place avec l'ensemble de ces accessoires, on EST SUPER PRESSE de l'entendre tourner, déjà au moins pour une raison évidente qui est de s'ôter tout simplement une boule au ventre et de nombreuses incertitudes au passage, concernant le travail réalisé...c'est vrai que c'est un sacré soulagement lorsque ton bébé tant bichonné depuis 3 mois se met à péter dans le tube...mais bordel....excusez la vulgarité mais est-on vraiment à une petite demie heure prêt vu l'investissement personnel et financier
réalisé, pour passer à côté de ces vérifications importantes ? la réponse me parait évidente !


   
*** Vérifications Immédiates Après Démarrage ***

01) - Être attentif au moindre bruit suspect concernant la mécanique ou la boite...si doute Coupez et refaites la check list !
02) - Assurance immédiate de la pression d'huile qui au ralentie, moteur froid avec une Pompe de type "gros volume doit afficher un bon 40 psi en moyenne, (ces chiffres sont basés sur mes tests mais ne sont pas forcément identique pour toutes les pompes à huile ou tous les moteurs, vérifiez si possible les données constructeur de votre pompe !)à chaud cette valeur peut diminuer légèrement..
03) - Vérification de la présence de fuite d'eau, d'huile ou d'essence impérative !
04) - Si vous aviez préparé les branchements de la lampe strobo, effectuez un réglage à la valeur préconisée !
05) - la charge batterie est elle correcte (14 volt en moyenne en accélérant légèrement !)
06) - réglez si besoin le ralenti moteur afin de le descendre à environs 900 tours pour effectuer un début de rodage d'arbre à cames et ne surtout pas monter dans les tours...c'EST NEUF BORDEL...mais oui je SAIS c'ests TENTANT !! !!!...à ce sujet il voius sera demandé de bien lire la doc de votre arbre à came concernant les modalités de ce rodage !
07) - Assurez vous que les poulies et les courroies soient bien dans l'axe pendant leur rotation !
08) - Vous  devez ensuite vous intéresser à la température moteur et son circuit d'eau en observant fréquemment la température au mano, les fuites éventuelles pendant que le moteur chauffe, mais aussi le niveau d'eau avec soit le bouchon de radiateur ouvert ou soit le niveau du vase d'expansion....ce niveau devrait peu à peu baisser en chauffant aussi profitez en pour faire le complément...mais il pourrait être nécessaire, au cas par cas, en fonction des moteurs, de procéder à des purges pour que  toutes l'air soit éliminé et remplacé par l'eau...maintenant si votre moteur ne chauffe pas dispensez vous de ces purges bien entendu !

(Pour info, sur les moteurs modernes, j'ai toujours effectué des purges et c'est presque à chaque fois nécessaire pour ne pas avoir de surchauffe du à l'excédant d'air restant coincé à divers endroits mais par compte, sur les moteurs de nos ricaines, je n'ai jamais eu besoin de passer par cette étape...d'ailleurs les vis de purges...vous pouvez toujours les chercher car il n'y en a pas des masses...

 

*** Après extinction du moteur ***

01) - être à l'écoute de la moindre fuite, (air/eau/huile), qui pourrait très bien n'être perceptible qu'à haute température et moteur éteint...(encore du vécu !)
02) - Si vous aviez entre temps refermé le radiateur, n'ayez surtout pas la mauvaise idée de le ré ouvrir à chaud au risque de vous faire asperger d'eau brulante...sans blague !

- Je préconise de changer l'huile et le filtre à huile au bout de 2 heures de fonctionnement surtout si le moteur à complètement été refait avec réalésage des cylindres et rectification du vilebrequin....certain vont peut-être critiquer ce conseil mais, vue le prix de l'huile et d'un filtre en comparaison du moteur, j'estime que cette précaution n'est pas dénuée de bon sens puisque les pièces essentielles au moteur sont en mouvement métal neuf contre métal neuf et peuvent aussi avoir des jeux de fonctionnement assez faible au début des premiers tours moteurs....le sujet est ouvert si vous souhaitez donner votre avis sur la question ! 


Après ce petit rappel de Checklist, nous en étions au 'rodage de l'arbre à came et de ses poussoirs'....TIENS, ca tombe bien....voila un sujet intéressant que j'ai finalement peu abordé dans mes articles précédents et surtout pour lequel plusieurs sons de cloches se font entendre dans notre milieu, n'est-ce pas ?

J'irais droit au but...il y a la version officielle, indiquée noir sur blanc dans les documentations jointes avec les arbres à cames et la version officieuse pratiquée par quelques gars du métier aux compétences et à l'expérience indiscutable pour avoir des dizaines de moteurs restaurés/préparés à leur actif !

Je ne prend partie pour aucune des deux méthodes et bien au contraire, vous allez voir que je choisi même de les utiliser toutes les deux :

Avant de vous expliquer ces 2 méthodes, rappelez vous une paramètre indispensable, l'arbre à came à été badigeonnée de graisse de rodage spécifique, chaque marque en dispose normalement une avec l'arbre à came neuf, et celle ci est généralement de la graisse dite 'graphitée'...c'est cette graisse qui va permettre le rodage des 2 pièces en frottement.

  1. La première méthode, ' l'officielle', consiste en gros à laisser chauffer quelques minutes la mécanique au ralenti, on augmente le ralenti avec par exemple vis de buttée de l'accélérateur sur le carbu, jusqu' à environs 2000/2500 tours, pendant les 20 premières minutes, la minute suivante on monte de 500 tours pendant une minutes, on répète l'opération la minute suivante avec 500 tours de plus et cela jusqu'à 3500 tours, puis l'on revient en arrière par paliers de 500 tours toujours pendant une minute et cela jusqu'à revenir à 1000 tours, en gros le ralenti moteur....Ceci est la traduction exacte de la documentation fournie avec mon arbre à came Lunati.

  2. La seconde méthode 'officieuse', la version des 'padrés', des pointures, des boss, des parrains bien de chez nous, diffère un peu de la première puisqu'elle consiste à laisser tourner au ralenti quelques minutes, puis alterner les régimes moteurs 1000/1500 avec des phases d'attente et de maintien de régime.

Alors finalement, pour être sûr de ne pas faire de bétises, j'ai donc de mettre en application les 2 méthodes.

==> Les 10 premières minutes, j'ai laissé chauffer le moteur 3 mn au ralenti, puis une fois le moteur un peu plus chaud, j'ai effectué des variations répétées et alternée entre 1000 et 1500 tours, pendant
7 minutes !


==> La phase suivante, le lendemain, j'ai laissé chauffer le moteur 3 minutes au ralenti, puis j'ai balancé un peu plus de 2000 tours pendant 10 minutes, tout en restant attentifs aux vérifications d'usages citées plus haut !

Chaque méthode a sans doute fait ses preuves mais je pense que mixer les 2 donnera de bons résultats...cependant, je reste disponible à vos commentaires ou vos critiques car il est aussi vrai que la documentation d'origine de mon arbre à came Lunati est carrée et précise...je l'avais malheureusement égarée avant de démarrer le moteur...le sujet reste donc ouverts en fonction de vos connaissances et de vos expériences !

Le deuxième point que j'aimerais aborder concerne le réglage des culbuteurs sur un moteur neuf Chevrolet, équipé de poussoirs hydraulique; là aussi, plusieurs façon de procéder sont possibles, moteur à l'arrêt comme moteur tournant...perso, je préconise la méthode 'à l'arrêt' qui consiste dans un premier temps à dessiner sur une feuille un cercle que vous divisez en 2, en 4 puis en 8 et vous y indiquez l'ordre d'allumage dans le sens de rotation de votre moulin.

Vous dessinez un cercle en le séparant en 8 avec votre ordre d'allumage dans le sens de rotation




Dans un deuxième temps, vous préparez une clé à cliquets qui servira à faire tourner votre moteur par la vis de vilebrequin...

La méthode consiste à mettre en 'bascule' le cylindre N1, c'est à dire positionner le moteur au moment précis ou la soupape d'admission croise la soupape d'échappement, (cycle moteur 4T fin d'échappement/début d'admission), et régler les culbuteurs du cylindre qui se trouve en face sur le dessin, par exemple pour mon 350 c'est le N6 sur lequel on règlera le jeu des culbuteurs :

L'ordre d'allumage de mon 350 Chevrolet est :










Méthode avec le moteur à l'arrêt
 




et ainsi de suite sur les autres cylindres en fonction de votre ordre d'allumage...Maintenant, comment se fait se réglage ? Vous serrez la vis du culbuteur jusqu'à ce que la tige résiste légèrement à la rotation avec deux doigts, et vous faites entre un quart et une moitié de tours en plus...la tige doit être ensuite difficile à tourner avec les doigts, maintenant, n'oubliez pas une chose importante, lorsque le moteur est neuf et surtout lorsqu'il à été peu amorcé par la pression d'huile, (souvent le fait qu'il ait tourné plusieurs tours grâce au démarreur mais sans démarrer réellement ne suffit pas à mettre correctement en pression les poussoirs hydrauliques! ), le réglage que vous allez faire sera à refaire impérativement une fois que le moteur aura tourné une dizaine de seconde...il vous suffira de recommencer la même opération, tout simplement !

La solutions qui suit pourrait être utilisée au moment du second réglage, et au lieu de  couper le moteur après 10 secondes, il vous est possible de procéder comme sur cette vidéo qui vous montre un réglage effectué moteur en fonctionnement, après avoir découpé des vieux caches culbuteurs, (car sinon l'huile gicle de partout)....le gars dévisse légèrement la vis de culbuteur, se fie au bruit de ce dernier et resserre entre 1/2 et 1 tours ensuite dés que le bruit disparait, cette méthode est assez efficace mais reste moins précise, je pense, par rapport à la première méthode utilisée une fois les poussoirs chargés en huile lorsque le moteur à au moins tourné 10 secondes !

Méthode avec le moteur en fonctionnement



 
Voilà une troisième méthode que je viens de trouver en vidéo aux usa sur you tube...
Cette vidéo montre une méthode de réglage encore un peu différente et aborde aussi le montage de culbuteurs à rouleaux avec leurs guide adaptés...
 



Ce qu'il faudra retenir de cette vidéo est le fait que les tiges doivent être parfaitement droite, (le gars les fait rouler sur une table plane afin de contrôler qu'elles ne soient pas tordu !), ensuite,  avant de serrer les guides des culbuteurs, il s'assure que les tiges de culbuteurs ne subissent aucune contrainte et qu'elles sont parfaitement libre de tout mouvements, ensuite viens la méthode de réglage...Il commence par faire tourner le moteur dans le sens de la rotation d'allumage jusqu'à ce que la soupape d'échappement s'ouvre et se ferme, il continu ensuite à tourner le moteur ce qui déclenche l'ouverture de la soupape d'admission...sa rotation continu et au moment précis ou la soupape d'admission se ferme, il arrête la rotation, positionne sa clé à cliquet à 12h (vers le haut), puis explique enfin qu'il va effectuer une rotation au moteur jusqu'à 5 heures, toujours dans le sens de rotation habituelle de l'ordre d'allumage....une fois cette nouvelle position obtenue, il règle les culbuteurs en serrant les vis jusqu'à ce que les tiges résistent légèrement à la rotation sur elles même avec 2 doigts, elles ne doivent pas avoir de jeu de haut en bas....une fois cette légère résistance obtenue, il effectue un serrage d'un tour complet de la vis de culbuteur, vous remarquerez dans la vidéo, qu'il appuis sur le poussoir et obtient un mouvement de haut en bas créer par le ressort internet du poussoir, maintenant c'est possible puisque son moteur est NEUF car si le moteur à déjà tourné, les poussoirs étant chargés d'huile, il est presque impossible de faire la même chose ! (Le serrage qu'il effectue ensuite consiste simplement à serrer le contre écrou des culbuteurs à rouleaux afin que ces derniers ne puissent se desserrer ! il contrôle ensuite en tournant le moteur que l'ensemble se déplace sans contrainte et que les rouleaux soient dans l'axe et à leur emplacement prévu.

Je précise tout de même que j'ai vu plusieurs vidéos dans lesquelles le mécano ne fait pas de rotation de 12h à 5h une fois la soupape d'admission refermée, en se contant par exemple de positionner le repère 0 d'allumage sur le Damper, et qu'ils font ensuite un demi tour et non un tour complet lors du serrage de la vis de culbuteur, après avoir obtenue cette fameuse légère résistance...à vous de voir mais perso, je pense que je vais opter pour le tour complet et le passage de 12h à 5h si le moteur est neuf (poussoir non remplis d'huile) et opter pour le repère d'allumage sur le damper avec une demi tour si le moteur et ses poussoirs ont déjà tournés (poussoirs remplis d'huile)....cette précisions me semblait importante vue les différentes méthode abordées sur ces vidéos.



Voici une des vidéos ou vous verrez cette légère différence avec un demi tour de serrage effectué,
et un calage sur le repère 0 du damper sans rotation de 12h à 17h !
Et bien les copains, à vous de gamberger maintenant que j'ai bien  foutu le bordel dans vos esprits avec toutes ces façons de faire plus ou moins différentes...
Héhéhéhéhéhéhéhéhé.....lol !





J'espère sincèrement que cet article abordant ces points particuliers servira à aider quelques amateurs, souhaitant par exemple régler plus précisément leur mécanique...

Dans le domaine de la mécanique, si le mieux reste évidemment de pratiquer pour appendre, il est toujours mieux d'avoir au minium, un support et une base pour se lancer et éviter de commettre des erreurs préjudiciable à votre moteurs...
C'est ainsi que j'avance pas à pas depuis des années...

Merci d'avoir pris le temps de me lire et d' apporter éventuellement votre propre expérience pour aider les autres ....à bientôt...(Fabrice)
 
(POUR LIRE LA SUITE CLIQUEZ SUR LES NUMEROS DE PAGES) :
 
 
 
(Fabrice)

Date de création : 10/06/2011 @ 14:39
Dernière modification : 12/06/2011 @ 11:57
Catégorie : Evolution Moteur 383ci
Page lue 14290 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 


Réaction n°2 

par GuillaumeBSM le 24/08/2014 @ 17:48

Sujet très intéressant et passionnant !
Alors, elle a roulé depuis le derniers message de 2012 ? Quelques centaines de mètre mais le freinage n'y est toujours pas....j'ai entre temps tout ré-acheté en neuf, déja assemblé et avec les tailles d'origine concernant le servo frein....j'ai même acheté à nouverau un kit complet de la tuyauterie des freins neuf, lignes déja équipées de collets double flairing avec leurs adaptateurs...il faut juste les mettre en forme et les installer....en gros c'est à moi de trouver maintenant le temps et la volonté de m'y remettre ...pour l'instant c'est encore en stand bye....à bientôt !

Réaction n°1 

par BALZAC10 le 11/11/2012 @ 19:46

Bonjour Fabrice, Au sujet de cette évolution : avez vous regagner vos chevaux ?!? Votre chevelle vous met elle à nouveau le coup de pied au cul que vous attendiez tant ? ;)
Jérôme

==> Bonjour Jérôme, c'est dingue de voir comme le temps passe vite...en effet j'ai redémarré cette auto il y a déjà un moment mais j'ai depuis fait pas mal d'autres choses dessus....notamment les freins, la peinture de toute la face avant mais aussi beaucoup d'autres pièces à l'époxy....et puis pas mal d'autres détails comme les insignes par exemple....
Bref tout cela pour dire que je n'ai pas encore pu voir de quoi est capable ce moteur, il démarre, le rodage d'arbre à came est fait, il faut encore finaliser les réglages, remonter les feux/pare choc avant et arrière et ensuite la fiabiliser.....je n'oublierais pas d'exposer la suite dans un future article dés que ce sera le cas mais pour l'instant, ma maison et des projets d'aménagement (création des combles) m'accapare beaucoup de temps....j'espère vraiment la rendre fonctionnelle à 100 % avant l'été 2013.....

Bonnes poignées de mains à vous et grand merci pour l' intérêt que vous portez à mes articles et plus précisément à cette aventure mécanique ....(Fabrice)
 
Recherche




Google 1
Annonces Googles 3
Google 2
Extra Free Box 0

Sondage
Quelle voiture américaine Sportive préférez vous ? (Votez 1 seule fois Merci d'avance)
 
Chevelle
Mustang
Camaro
Transam/Firebird
Nova
Corvette
Baracuda
Challenger
Charger
Gto
Résultats
Chevelle 66 2 portes ss
Meilleurcafe.Com

logo_cafe_160x120.jpg

Bataille Navale

L'amiral Micro, à la tête de sa terrible flotte, vous défie de venir le combattre. Relèverez-vous le défi?

W3C CSS Skins Papinou © 2008 - Licence Creative Commons
^ Haut ^