Chevelle.fr Chevelle.fr
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Articles

Fermer Achat Coup de Coeur

Fermer Anecdotes

Fermer Découverte des Autos US

Fermer Evolution Moteur 383ci

Fermer Infos sur les Chevelles

Fermer L'univers des Quads

Fermer Les Anciens Avions US

Fermer Les Autos Des Copains

Fermer Meetings et photos

Fermer Phases de restauration

Fermer Place aux Jeunes

Fermer Renaissance Muscle cars

Fermer Sequence photo détente

Fermer Technique automobile

Fermer Vidéos Runs & Meetings

Nouveautés du site
Bonjour à tous

Déjà 109 albums d'américaines dans le"Trombinoscope Us Cars".

Cliquez sur la marque d'automobile que vous souhaitez visiter

eeil y en a pour tous les genres !!!

Ma Boutique en ligne2vo 383
  1. Phase Resto: Remontage Capot, Insignes, baguettes...
  2. Historique des EL Caminos
  3. VIDEOS: Runs à Trappes et Nancy 96 + Dreux 99
  4. Redémarrage Moteur et Rodage A.A.C
  5. Installation Moteur Phase 1&2
  6. Sortie TH350 + Décapage Berceau
  7. Meeting US à Lisle Adam 15/05/2011
  8. Savoir lire les Infos d'un Pneu
  9. Identifier Un Moteur Complet SBC
  10. Phase Resto: Remontage après Peinture
  11. Phase Resto: Peinture de la Chevelle
  12. Achat coup de coeur: Quad KYMCO 500 MXU
  13. Technique auto: Changer Pipe Admin SBC
  14. Evo 383: Restoration du Compresseur B&M 144
  15. Evo 383: Installation Admission
  16. Remplacement joints soupape
  17. Evo 383: Installation Culasses
  18. Pontiac 1er Tours de roues
  19. Pontiac 1er Démarrage Moteur
  20. Dernières finitions mécanique
  21. Electricité et Finitions moteur Pontiac ALAIN
  22. Installation Moteur / Boite Pontiac ALAIN
  23. Assemblage Bas Moteur Pontiac ALAIN Phase 4
  24. Assemblage Bas Moteur Pontiac ALAIN Phase 3
  25. Anciens Avions US le F4-U "Corsair"
  26. Assemblage Bas Moteur Pontiac ALAIN Phase 2
  27. Assemblage Bas Moteur Pontiac ALAIN Phase 1
  28. Art et Déco à la sauce Américaine MUSCLECAR
  29. Resto Baie de pare brise
  30. Evo 383 Installation Distribution
  31. Evo 383 Assemblage bas moteur
  32. Nettoyage + Peinture Block Firebird
  33. Achat des pièces neuves Pontiac
  34. Evo 383 Installation Vilo/Paliers/Flesplate
  35. Démontage du 400ci de la PONTIAC à Alain
  36. Achat 1er US pour Alain (mon beau père)
  37. 1er ACHAT d'une ricaine
  38. Machine à vapeur et Muscles car
Trombinoscope US Cars
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
1 Abonné
Calendrier
Devinette

Je peux lire dans vos pensées. Vous n'y croyez pas ? Essayez ! Vous n'en reviendrez pas...


Evolution Moteur 383ci
4) Assenblage du Bas Moteur (étapes et conseils)


*** Le 20 Mars 2010 ***

 
 

(POUR LIRE LA SUITE CLIQUEZ SUR LES NUMEROS DE PAGES) :

Mais par où commencer car il y a tellement de choses à vous raconter....et pourquoi pas par le début tiens....qu'en pensez vous ?
     

Je vais vous exposer les différentes partie de l'assemblage que je viens de vivre avec mon moteur 383 et tacher de vous donner le plus d'informations sans oublier bien sur les différentes petites erreurs à éviter que j'ai fièrement réussi à faire !!!! Toutes les photos ont été réalisées avec les nouveaux coussinets de paliers et bielles de marque CLEVITTE avec lesquels les test ont été concluant mais l'exposé qui suit vous relate les premiers essais avec des coussinets de marque KING...NO COMMENT lisez la suite !


Nettoyage obligatoire des trous de lubrification du vilebrequin surtout lorsqu'il est neuf au risque de voir des petits copeaux de méta, éventuellement resté après l'usinage, venir rayer toutes les portés par la suite, j'en ai d'ailleurs fait les frais sur mon ancien vilo qui était pourtant rectifié à 0,10, 1500 kms avant de démonter !
                      


                       

Pendant les phases de restauration d'une mécanique, de nombreuses erreurs peuvent être commise et vous vous en doutez un peu j'imagine, certaines peuvent être désastreuses pour la mécanique avec au final la casse des pièces maitresse et souvent l'impossibilité même de les récupérer (comme c'est le cas avec la rectifications, ou l'alésage qui permettent dans certains cas de refaire à neuf les pièces abimées)... le cas du 400ci de la Pontiac 76 de mon beau père, Alain, en est le parfait exemple, avec une casse assez impressionnante des pistons ayant entrainé la destruction des bielles puis ensuite la fêlure du block qui est définitivement mort, tellement cela à forcé durant la casse !


Pour vous faciliter l'opération de nettoyage, présentez le vilo fixé au flywheel (volant moteur) ensuite un coup de soufflette partout et un peu d'huile partout !
     

     
                       

Certes le budget pour remonter un moteur est souvent ce qui limite les amateurs dans le choix des pièces neuves et dans les niveaux de qualité ou de résistance de ces dernières mais quand même, il ne faut pas cracher dans la soupe et il faut bien comprendre que remonter certaines pièces d'occasions usagées et quelques fois plus aux côtes de fonctionnement n'auront pour effet que la casse à plus ou moins long terme du moteur, et certainement pas un gain d'argent éventuel...bien au contraire !

Évitez de remonter les demi joints à l'envers car il y aurait par la suite une fuite assurée à cet endroit là !




 

                      

Ces casses seront généralement causées par une usure prématurée d'une autre pièce neuve, ou souvent le résultat d'un jeu trop important entre la pièce neuve et celle d'occasion...et gardez bien à l'esprit que ces moteurs feront bien souvent dans ces conditions, moins de 10 000 kms avant d'avoir de gros soucis !


Après la pause des coussinets de paliers, présentation du vilebrequin
(Au passage j'avais entre temps re-décapé tout mon block pour le repeindre avec la peinture restom que j'ai trouvé vraiment sérieuse et belle)

                      

     
                      

Bon je sais que ce discours peut paraître un peu moralisateur cependant il ira dans dans le bon sens de votre porte feuille, vous permettra de mieux vivre votre passion et d'être plus serein au volant de votre auto après avoir effectué sa restauration, autrement dit n'hésitez pas à patienter 2 ou 3 mois de plus afin de réunir le budget nécessaire, pour changer par exemple les pistons qui vous semblaient pourtant propres mais qui au final ont plus de 30 ans voir plus, et sont en réalité fragiles comparé à la résistance des pistons neufs actuels, ou tout simplement plus aux côtes demandées, et là que les choses soient claires, je ne parle pas de pistons forgés, mais bel et bien de piston de type stock (cast) ou voir même un peu mieux, de piston hyperheutétic !


Préparation du plastigage (test de clearance entre les coussinets et le vilo )


     
                      

Les prix des pistons casts, débutent à 105 dollars les 8, et les hyperheutétics (traitement au carbone améliorant la résistance d'environs 30% par rapport aux pistons cast d'origine) se monnaient aux environs de 160 à 240 dollars....alors êtes vous réellement prêt à gagner 200 euros en chipotant sur les pistons par exemple, pour en perdre au final beaucoup plus en cas de casse....méditez la dessus...en tous cas, en ce qui me concerne, je laisse le minimum possible de pièce d'occasion lorsque je remonte un moteur comme le vilo, les bielles, (et encore), le volant moteur....etc... !


Le jeu possible est répertorié avec ces 4 graduations possible, au delà vous êtes hors côte !



                  

Application du fil de plastigage sur la largeur du maneton de vilo pour effectuer le test de clearance
                   





                       

Préparation du palier concerné de l'huile toujours de l'huile avant de le mettre en place



   

Le test est ici parfaitement concluent puisque le palier porte unilatéralement et avec la bonne épaisseur se situant environs au centre de la tolérance

                  






                   
Nous en étions donc aux pièces neuves et leur vertu thérapeutique au volant ....lol...mais sont elles forcément parfaites et peut on vraiment leur faire d'office confiance ?

C'est ainsi grâce à l'aide précieuse de notre ami l'Indien, (Didier) que Dimanche 21 février Nous avons pu voir (David, Fred, et Vincent du forum CCM ainsi qu' Alain mon beau père), l'utilité du plastigage et son application en condition réelles pour contrôler les jeux de fonctionnement et finalement aussi les côtes éventuelles des pièces neuves...vous allez comprendre par la suite pourquoi !


Le test est ici un peu moins bon mais reste toutefois dans la tolérance indiqué pour nos moteurs


                  



               

Le premier test fut donc le plastigage au niveau des paliers du vilo, (test réalisé avec un vilebrequin 383 forgé en stroke 3,75 NEUF, des coussinets de marque KING NEUFS et sur mon moteur 350 équipé de paliers à 4 boulons de serrage !)
    

Et bien...que pouvait on espérer comme résultat à ce test pour lequel toutes les pièces, mis à part le bloc, étaient parfaitement neuves ???? un jeu qui se situerait pile poile dans les tolérance de jeu de fonctionnement.....ainsi qu'une parfaite superposition de ces 2 pièces...BEN VOYONS MIMILE ????

Mise en place du coussinet et du joint sur le palier de la pompe à huile (N°5) situé côté boite
Attention à bien position le joint et le palier avec son ergot









               

Pour bien comprendre les enjeux du résultat de ces tests, il vous faut savoir que je n'ai plus un copeck pour faire face au moindre imprévu de taille et qu'il serait pour moi très préjudiciable de devoir racheter soit des pistons, soit au pire un vilo compte tenu de ma situation financière tendue comme une ficèle de slip....(la chevelle et ma passion n'y étant pas tout à fait étrangère d'ailleurs)...voilà pourquoi lorsque nous avons vérifiez le premier palier 4 boulons, j'ai commencé à avoir des sueurs froides...

En effet ce résultat n'était absolument pas bon et voir même assez inquiétant car, essentiellement sur les paliers 4 boulons, soit ce test réveillait un jeu trop important, (fil de plastigage même pas écrasé), soit il s'avérait bon que sur la moitié de surface du fil et mauvais sur l'autre moitié, laissant penser que le palier était de « travers » et qu'il ne portait pas correctement sur la surface du coussinets et du vilo...mais l'on pouvait aussi se demander si le vilo était tout simplement à la côte...enfin bref comme vous pouvez l'imaginez, le stress, l'inquiétude et l'angoisse commençait réellement à s'installer en moi, bien conscient des dépenses déjà effectué, du budget restant (c'est à dire NUL) et du risque de ne pas voir mon auto rouler cet été !


Encore un test de bon OUF !!!
               


                  


               

Ils nous est ensuite venu à l'idée que ce soit tout simplement, les coussinets de cette marque à la con, (KINGS) qui puissent être en défaut...c'est ainsi que nous avons pris les vieux coussinets, du moteur à Alain, (le 350 en côte standard), et malgré leur âge et leur usure, verdict ??? TEST PARFAIT, incroyable n'est-ce pas ?

La première chose à retenir de ce test, c'est de ne jamais faire systématiquement confiance à une pièce neuve surtout en ce qui concerne ces pièces mobiles, interne au moteur (pistons, coussinets, bielles, vilos...).

La deuxième chose, et sans doute aussi importante que la première, se situe au niveau du choix de la marque de ces pièces essentielles au bon fonctionnement et à la longévité de votre moteur...préférez donc aux marques lambda, des fabricants de pièces qui ont fait leurs preuves comme par exemple, du «Sealed power», du «fédéral mogul», voir mieux du «CLEVITTE 77» pour les coussinets de palier/bielles....du «DURA BOND» pour les coussinets d'AAC....Idem pour les segments pour lesquels ces premières marque citées sont excellentes, tout comme d'autres marques aussi sérieuses, comme HASTING, TOTAL SEAL...(ce que j'ai pour mon moteur en qualité Plasma/Moly)...
Évitez donc si possible, d'acheter par exemple, un AAC Summit ou autres sous marque, et préférez Lunati, Comps Cams, Edelbrock, Holley....même si ce n'est pas toujours une science exacte bien sur !

Il ressort vraiment qu'il n'y a pas toujours de gros écarts de prix en comparaisons de la sécurité que vous allez finalement apporter à votre moteur....je ne prétend pas avoir toujours raison mais très sincèrement c'est ma façon de voir les choses lorsque je remonte une mécanique pour moi ou un proche et cela peut limiter quelques surprises par la suite !




           




Le test que vous allez voir ici n'est pas génial, même s'il reste dans la tolérance d'épaisseur de jeu entre le vilo et le coussinet, car il démontre que le palier est légèrement incliné de travers vers l'avant du moteur...maintenant je vous rassure, ce test de plastigage est réalisé dans une échelle de mesure au micron,  aussi j'ai considéré que cela ne représenterait pas un danger pour la mécanique qui à d'ailleurs tournée avec ce palier qui n'est pas ajusté parfaitement, pendant plus de 10 ans sans CASSER et que le coussinet est aussi là pour s'ajuster aux petits défauts éventuels....Ce qu'il ressort maintenant de ce test, c'est que ce block n'est pas un vrai 4 boulons et qu'il à été modifié il y a longtemps mais pas correctement...

de toutes façon je n'ai pas les moyens de chipoter dans la mesure ou nous restons dans la côte du plastigage...QUI VIRA VERA !!!!






               

Le contrôle suivant que nous avons effectué, concernait la clearance (jeu), de l'ensemble piston/cylindre du block moteur, autrement dit les vérifications nécessaires pour savoir si mes pistons étaient bien ajustée au block par rapport à l'usure de mon moteur ?
Et dans ce domaine là rien n'est simple car, comme je l'ai fait les 2 premières fois, une grosse majorité d'amateurs amènent tout au rectifieur, ce dernier est sensé vérifier les côtes des pistons et et ajuster l'alésage des cylindres en fonction des mesures relevées sur ces pistons !


Une fois tous les paliers posés et serrés au couple, (pour moi 75 lbs avec mes boulons ARP), faire tourner à la main le vilo pour vérifier qu'il n'y a pas une résistance anormale...en gros il ne doit pas être très dur à tourner, ne pas bloquer mais être quand un minimum résistant (il ne doit pas faire 2 tours tout seul non plus...un juste milieu quoi !)
                

                


Mais voilà, dans mon cas je devais faire face à la situation inverse puisque mon moteur avait déjà été réalésé il y à 1500 kms; j'ai donc commandé les pistons aux usa...le vendeur vous demande quelle taille d'alésage vous désirez pour votre block ? Standard (STD), 0,20...0,30...0,40...0,60...?
Le plus naturellement du monde je lui répond que mon block à été réalésé à 0,30 et ce dernier m'envoie donc un ensemble de pistons taillé pour cette côte d'alésage...

OK c'est bien les gars...SAUF que, tout ceux qui croient que l'affaire s'arrêtent là ...SE METTENT LE DOIGT DANS L'OEIL !!! En effet POURQUOI je tiens ces propos ?
Encore une fois, comprenez bien que s je vous fait partager tout cela c'est encore une fois pour vous éviter de faire une bourde importante au remontage mais c'est surtout car je l'ai fait aussi cette bêtise...lol !

Changement des coussinets d'arbre à cames pour lequel j'ai acheté pour un peu moins de 50 euros un outils spécial et à moins que vous soyez bon bricoleur en en réalisant un vous même, je vous conseille d'en faire l'acquisition car c'est vraiment utile et facile de procéder à leur remplacement avec ce dernier !    








Le voici bien en place dans son logement sachant que chez chevrolet c'est plus simple que sur Ford dans la mesure ou il y a une gorge tout autours en dessous du coussinet et que l'emplacement du trou n'est pas au mm prêt contrairement aux small block Ford ou vous devez parfaitement aligner le trou du coussinet et du block.

Sur SBC il faut impérativement bien aligner le trou du coussinet avec la gorge du block et éviter de le mettre en face du trou de sortie d'huile situé justement dans cette gorge du block

Si la plupart des forums indiquent pour les coussinets 2/3/4/5 que l'orientation du trou de coussinet doit se trouver à environs 3 heures/4 heure, (en étant face au block , placé à l'horizontale, dans le sens normal de fonctionnement) et que le coussinet 1, le premier côté distribution qui est d'ailleurs le seul à comprendre 2 trous,  sera placé en gros à 10h10, il est intéressant de savoir que sur le site "DURA BOND", principal constructeur de coussinets d'AAC, il est indiqué noir sur blanc que l'emplacement de ce trou n'a pas une grosse importance sur les SBC en raison de leur conception avec gorge centrale si ce n'est le fait de le placer assez loin des trous d'arrivée d'huile sur le block



LIEN FICHIER D'INSTALLATION DURA BOND
              
               
(Ce qui est important à retenir c'est que les coussinets neufs, dans leur boite sont ranger et ont un sens et un ordre à respecter)


               


               






               

Explications:

Pour faire les choses dans le bon sens, il faudrait toujours procéder de la manière suivante:

1)Prendre les côtes de ses cylindres.
2)Déterminer le type de pistons que l'on souhaite utiliser, c'est important car les 3 types de pistons les plus répandue comme les pistons «cast» (pistons d'origine moulés), les Hyperheutétic (ils ont subit un Traitement au carbone leur permettant d'afficher 30% de résistance en plus que les pistons d'origine), et les Forgés, n'ont absolument pas les même côte de fonctionnement dans le sens ou leur dilatation n'est pas du tout la même compte tenue des matières qui les composent et de leur spécificité !
3)Vérifier la disponibilité des côtes chez le distributeur que vous avez choisi !
4)S' assurer avant de faire votre achat que vos cylindres pourront recevoir ces côtes de pistons en vous aidant des informations techniques disponibles chez chaque constructeur de pistons pour chaque modèle !
5)ET SURTOUT, S'ASSURER DE L'EXACTITUDE DES MESURES RELEVÉES..car même si cela peut vous paraître bête, nous parlons quand même en microns !
6)Pour finir, il vous faudra quand même investir un minimum dans quelques outils de mesures comme par exemple pour commencer, un pieds à coulisse électronique avec convention immédiate des mm en Inch et inversement, (vraiment très utile pour 20 euro d'investissement !)


Pour vous donner un exemple concret, voici ce que nous avions relevé, Didier et moi, lors de nos prises de mesure :

Les cylindres de mon block moteur affichaient une côte moyenne de
4,0270 pouces et mes pistons forgés 4,0235 pouces, ce qui nous laisse un jeu de 0,0035 pouce de fonctionnement entres ces 2 éléments mécanique !

Didier à dans un premier temps eu peur que ce jeu soit trop important et il n'était pas si loin de la vérité par rapport aux généralité des moteurs us car la côte moyenne acceptable est de 0,020/0,025 OUI MAIS POUR DES PISTONS DE TYPE CAST OUFFFFFFFF !

Je peux vous assurer que ce jour là, je n'emmenais pas large, et nos 3 compères du CCM pourront en attester car après ces mesure, je craignais vraiment de devoir racheter des pistons dans une côte différente...ARGGGG...et lorsque les pepettes ne sont plus disponibles, cela veut tout bêtement dire l'immobilisation pure et simple de l'auto pour l'été, et je commençait effectivement à faire une gueule de six pieds de long !!!


1er bêtise, (rien de grave mais toujours du boulot en plus), j'avais remplacé la pastille de déssablage arrière de l'arbre à câme mais je n'avais pas changée le coussinet de l'aac situé derrière, donc obligé de redéfaire le block du stand et de le soulever avec la chèvre (au passage j'avais fixé les vis arp du volant moteur avec du frein filet...devine !!!
              


               

Heureusement pour moi, il s'est avéré à la lecture de la documentation constructeur fournie avec mes pistons de marque «PROBE», que ce jeu de fonctionnement pour ces pistons forgés devait être compris entre 0,0030 et 0,0070 pouces aussi comme vous pouvez le voir, nous qui pensions avoir une côte trop importante, nous nous retrouvions finalement avec une côte idéale voir même un peu «sérrée», voilà pourquoi je n'ai pas hésité à déglacer pas mal mes cylindres avec mon outils spéciale acheté pour l'occasion (son nom est un Hone cylinder) !


Voici la clearance compatible avec mes pistons de marque PROBE en série SRS (Ligne ou se trouvent les points verts)


             


Une autre vérification très importante à effectuer après le jeu aux pistons est celui de l'écartement des segments lorsqu'ils sont posés dans les cylindres !
Celui ci peut différer en fonction des marques, n'est pas le même pour le segment principal (celui de dessus) que le second mais il y a malgré tout un tableau de correspondance généraliste que voici:


Il est ainsi donné que pour un diamètre d'alésage de 4,0270 comme le miens il faut un minimum de 0,51 mm de jeu au 1er Segment
et qu'il faut un minimum de 0,à56 mm pour le second segment

          




Présentation du segments qui va se loger dans ce cylindre...attention à manipuler très doucement sans forcer car ca peut casser comme du verre !    


        


Préférez l'utilisation d'un vieux piston pour les pousser et les mettre en place à environs 3 cms dans le cylindre plutôt que vos doigt pour une question de fiabilité de positionnement et de mesure...et puis ca évite de faire des bêtises genre en casser un !





Mesure avec le jeu de cale...bien perpendiculaire au segment, ca doit glisser en forçant très légèrement





Il vous faut aussi respecter précisément ce schéma indiquant l'emplacement des ouvertures de segment...
ainsi vous remarquerez que pour le 1er et le 2em segment, leur disposition est à l'opposé" l'une de l'autre


          



Voici un petit récapitulatif des type de segment avec leur forme que vous pouvez trouver (les miens sont le 2 et le 4)
Il est important de bien vérifier la disposition lors du montage car il est très facile d'en monter un dans le mauvais sens et gare aux conséquences possible dans ce cas...
(conso d'huile excessive, manque de compression, serrage, casse segment, déformation/usure prématuré du piston voir le reste...)
        

        


        


Nous en étions donc au re-démontage de la pastille arrière de l'arbre à came !


        


Démontage du coussinet d'arbre à came le plus éloigné lorsqu'on est devant le moteur


        


Pose du nouveau coussinet


        


Repose de la pastille d'AAC




Toute première chose à vérifier avant les autres, c'est le sens de montage du piston alors cela peut paraitre con mais j'ai eu un gros doute même si cela paraissait évidant et j'ai carrément démonté une soupape que je devais de toutes façon roder, pour en avoir le cœur net car NON, mon piston n'a aucune indication de sens concernant l'avant du moteur comme c'est souvent le cas avec une flèche, le mot "FRONT" ou encore un poinçon...si ce n'est que les empruntes de soupapes et la référence en chiffre...
J'avais donc mis ce chiffre à l'endroit, face à moi en regardant mon moteur de chaque côté, ce qui place les empruntes de soupapes vers l'intérieur du block....

Mais avec la fatigue, la peur d'avoir mal fait, de mettre planté dans le sens, à 3 heures du mat dans le garage j'ai saqué une soupape pour faire ma petite simulation afin de surtout me rassurer ...vous marrez pas j'aurais fait la gueule de devoir redémonter les 5 pistons/bielles !











Ici on peut clairement voir l'inclinaison des empruntes de soupapes correspondant à l'inclinaison de sortie des soupapes dans les culasses
OUF c'est dans le BON SENS...vous marrez pas j'ai flippé un bon coup mais en même temps après 8 heures de mécaniques 4 jours d'affilées, j'étais pas trop dans mes basquettes hier soir pour réfléchir...bon allez vous allez dire que je cherche des excuses encore.... !



      

Installation des clips dans les gorges du piston montés sur de bielles de type float pin (et non press pin qui se rentrent à chaud ou à la presse !)
Vous remarquez la présence de 2 clips de chaque côté de l'axe de piston qui le bloque complètement dans son jeu latéral
Auparavant vérifiez bien le sens de la bielle, (voir les photos plus bas) car sinon il vous faudra tout re démonter !



      

Voici la méthode préconisée pour l'installation de ces clips...un coup à prendre !
       

       


Nous en étions donc au démontage de la pastille arrière de l'arbre à came !


       


Après avoir installé les clips d'axes de piston maintenant ces derniers sur les bielles, place à l'installation des segments pour laquelle il faut vraiment y aller tout en douceur...
Si vous n'avez jamais fait, n'hésitez pas à vous faire la main sur vos vieux pistons avec les vieux segment ce qui peut vous éviter d'en casser un par maladresse...
Et encore cela n'empêche pas même les amateurs confirmés d'en peter un de temps en temps !
En ce qui me concerne, à 110 dollars la boite de segment Moly/plasma....je peux vous assurer que je prend TOUT MON TEMPS pour les monter...lol !


       


Maintenez le segment dans sa gorge et faite passer progressivement tout le tour du segment petit à petit sans le plier de manière trop importante !


       


Le plus contraignant finalement, enfin c'est mon avis pour l'avoir vécu 2 fois, concerne la pose du 2 em segment car au montage il a de temps en temps une fâcheuse tendance à se bloquer  dans la première gorge alors que vous maintenez l'autre extrémité dans la seconde gorge ou il doit se loger et la il faut vraiment y aller tout doux car le segment est déjà en contorsion limite...vous pouvez toujours l'installer dans la première gorge puis ensuite dans la deuxième pour éviter ce problème...chacun trouvera sa méthode...mais les pros vous dirons certainement que cela ne leur arrive jamais et que je démerde comme un manche...


       


Péparation de l'insertion du piston grâce à l'outil servant à comprimer les segments mais ceci est juste pour la photo car habituellement je dépose déjà le  piston dans le cylindre sur environs 1,5 cms et tout en le maintenant j'installe mon outils...

     
à savoir que certains mettent du scotch autour des vis de bielles pour éviter d'abimer les cylindres mais mes vis sont situées sur les  têtes de bielles et je n'ai pas estimé que cela soit nécessaire dans la mesure ou je tape vraiment doucement au dessus du pistons pour rentrer l'ensemble...mais par compte il est important d'avoir disposé auparavant le vilo le plus bas possible pour éviter que la bielle ne marque la porté....c'est simple à comprendre mais il faut y penser avant !


       


Toujours utiliser un manche en bois et ne surtout pas forcé si cela ne rentre pas tout en vérifiant régulièrement si un segment n'est pas sorti par le dessous ce qui reviendrait à taper directement dessus...(encore une manière sympa d'en péter un ou au pire de monter les pistons avec un segment cassé ce qui est encore plus grave !
Encore une fois pour la photo je ne tiens pas l'outil mais il est important en réalité de le maintenir fermement et bien droit pour justement éviter que les segments fin comme les 2 racleurs d'huile ne foutent le camp en dessous !



Vous pourriez penser que c'est bon et que le piston est rentré nickel....regardez la photo suivante


      
 

Voici l'exemple parfait pour vous illustrer pourquoi il ne faut pas forcer et surveiller tout le long du processus si un segment n'est pas sortie par le dessous de l'outil de compression  ou tout bêtement sil n'est pas assez compressé pour passer...
procédez à des serrages répétés si besoin


       


On retourne le moteur et que fait on cher amis de passion commune....? Re plastigage vous avez dit ??? Allez c'est reparti pour un tour !
Ici la mise en place du coussinet de bielle toujours bien huilé !



Chose très importante au passage, j'ai pris cette photo afin de vous montrer le sens de la bielle qui doit impérativement être correctement montée dans le bon sens sous peine de dommages important comme la casse ou l'usure de toutes ces pièces en contact....remarquez la forme de l'usinage du maneton de vilebrequin, sur la gauche de la photo, qui ne se termine jamais sous forme d'angle droit  mais plutôt inclinée(pour des raison de faiblesse ou rupture éventuelle...MERCI POUR TES EXPLICATION JEAN MICHEL) et la forme de la bielle correspond bien à ce principe puisque sur le côté gauche elle est bisoté à 45 degré environs....l'autre côté de ma bielle étant plat et lisse  viendra frotter la deuxième bielle du côté identique (elle sont donc monté entres elle à l'opposé !)
      
Maintenant ce n'est pas une science exacte car les bielles ne sont pas toutes faites de la même manière et il faudra plutôt vous guider en regardant l'emplacement du coussinet qui n'est pas au centre de la bielle mais plutôt en décalage pour justement éviter de toucher la partie gauche courbé du maneton...(j'espère avoir été clair car ce n'est pas évident à expliquer !)


      


Test de plastigage parfait !


    


      


On continu dans la foulé


      


      


Les 2 bielles sont installées sur le maneton de vilo bord à bord, serrées au couple de 60 lbs (VIS ARP)


      


Vu sur la photos on aurait presque l'impression que ca touche le block...c'est dingue !



      


Mise en place de l'arbre à cames avec le badigeonnage de toutes les cames ainsi que le pignon entrainant l'allumeur (situé à l'extrémité de l'AAC), avec la graisse fournie avec ce dernier, (sinon à ma connaissance il faut une graisse "graphitée ")', ce qui est impératif pour ne pas user les cames au 1er démarrage du moteur...en effet il y a un rodage d'AAC avec un méthode bien précise...on y reviendra plus tard !
Pour son installation, fixez au bout de l'avant de l'AAC le pignon de la chaine de distribution afin de le maintenir et le rentrer plus facilement...tout en douceur et surtout après avoir bien huilées les portées et les coussinets.
    


      


Voila j'espère que vous allez apprécier l'article car ca me prend un temps de dingue...mais c'est pour la bonne cause et d'ailleurs, n'étant pas pros je ne prétendrais jamais tout savoir, ces articles m'aident ainsi à évoluer aussi à ma manière...si bien sur tout le monde veut bien jouer le jeu de la transparence et du partage...

Bonne nuit les gars car il est déjà encore bien trop tard pour être devant un PC...p'tain....NO COMMENT !


Une petite vidéo pour terminer cette article !




(POUR LIRE LA SUITE CLIQUEZ SUR LES NUMEROS DE PAGES) :
    

Date de création : 21/03/2010 @ 03:15
Dernière modification : 12/06/2011 @ 12:12
Catégorie : Evolution Moteur 383ci
Page lue 20283 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

 
Recherche




Google 1
Annonces Googles 3
Google 2
Extra Free Box 0

Sondage
Quelle voiture américaine Sportive préférez vous ? (Votez 1 seule fois Merci d'avance)
 
Chevelle
Mustang
Camaro
Transam/Firebird
Nova
Corvette
Baracuda
Challenger
Charger
Gto
Résultats
Chevelle 66 2 portes ss
Meilleurcafe.Com

logo_cafe_160x120.jpg

Bataille Navale

L'amiral Micro, à la tête de sa terrible flotte, vous défie de venir le combattre. Relèverez-vous le défi?

W3C CSS Skins Papinou © 2008 - Licence Creative Commons
^ Haut ^