Chevelle.fr

[en]  Accueil  Téléchargements  Liens  Livre d'or  Forum Ma voiture Mes anciennes autos PT Cruiser ARTICLES de Chevelle.fr Chevelles Françaises
Présentation et Historique

Présentations des CHEVROLET Chevelles

 

Historique

Code V.I.N

Options

Détails des modèles de 1964 à 1968

Détails des modèles de 1969 à 1970

Détails des modèles de 1971 à 1972

Codes Couleurs d'origine

Productions des Chevelles de 1964 à 72

Productions des Chevelles de 1964 à 72

Historique des Chevelles 66 et 67 Malibu-SS produites au Canada

     

Historique:

- La Chevrolet Chevelle, "prononcée chevèl" était une automobile de taille moyenne dont la production débuta en 1964. Elle fut produit de 1964 à 1977 et était l'une des voitures les plus réussies de General Motors.; les modèles de la gamme Chevelle s'étendaient des voitures familiales économiques aux coupés et convertibles puissants; le terme "Malibu", qui n 'était au début qu'une finition et dont l'insigne figurait sur la carrosserie extérieur, finira par remplacer entièrement le nom de "Chevelle" après 1977; le châssis de la Chevelle ,(basé sur la plate forme "A" des châssis "GM"), a servie de base identiques pour la Chevrolet Monte Carlo, un modèle lui-même très réussi, (on dit souvent d'ailleurs que c'est sa cousine proche !).

- Le Chevelle avait été prévu pour concurrencer Ford et son modèle appelé "Fairlane", au gabarit similaire, mais aussi pour revenir sur les traces des modèles Chevrolet populaires des années 1955-57, comme par exemple les Bel airs, semblable dans la taille, dans le concept et tellement appréciées; certaines photos du début de conception, (prototypes), révèlent que la Chevelle aurait pu être baptisée sous le nom de «Nova» , mais finalement ce dernier sera utilisé pour les modèles de la gamme Chevrolet inférieur, les Chevy II; de 1964 à 1969, la Chevelle servira de base aux modèles "Beaumont" soit une version très ressemblante à la Chevelle, distribuée uniquement au Canada, mais légèrement re dessinée et seulement distribuée par les concessions Pontiac.

- Les quatre-portes "hard top", furent disponibles de 1966 à 1972, une version 2 portes "Station wagon", (break), fut disponible en 1964 et 1965 et distribuée dans la série «300», quand à la version des "El Camino", version utilitaire avec 2 portes, celle-ci echappa bien plus longtemps aux évolutions incontournable de l'automobile moderne, puisqu'elle sera fabriquée et distribuée jusqu'en 1987 !


Les chevelles de 1964 à 1968

- La version de Chevelle "SS", (Super Sport) à représenté l'entrée de Chevrolet dans la bataille des "Muscles car"; début 1964 et 1965, les Chevelles avaient une insigne de "Malibu-SS" sur le panneau quart arrière, (L'emblème de l'option Z16, assez recherchée, avait l'emblème sur les côtés d'ailes avant, avec à peine 201 Malibu-SS 396 produites)

- Après 1965, l'insigne "Malibu" a disparu excepté pour les modèles vendus au Canada; la Chevelle SS, qui devient donc une série régulière disponible en 1966, et représente maintenant la version haute performance avec sa propre ligne d'accessoires, d'équipements, et d'options spécifique à ce modèles se différencie surtout des autres version par la présence d'un moteur de 396ci assez prisée par les amateurs ! Les puissance évaluées, disponibles pour ce moteur 396ci, varient de 325hp à 375hp entre 1966 et 1968 mais pour l'année 1966, uniquement, celle-ci est de 350hp (360 hp pour les autres années !).

- La série "SS396" a seulement duré trois ans de 1966 à 1968 avant d'être reléguée à un statut d'option juste comme la climatisation ou une radio cependant, les années modèle 1966 et 1967 ont également vu la série limitée avec ce moteur et cet équipement, aux modèles 2 portes avec son numéro propre à lui, "17", juste pour ces 2 années, à l'opposé des autres années ou les versions "SS" portait la référence "37"; ce n'est pourtant qu'en 1968 que l'option "SS396" est disponible pour la version "El Camino", qui pour l'occasion, devient une série particulière, portant le numéro d'identification "13880" ! Curieusement, presque toutes les meilleurs options des chevelles SS396 étaient disponibles, (Gros moteurs, suspensions, options de transmission, etc.), et pouvaient être commandées sur les "EL Camino" 66 et 67 mais l'option "SS396 " était tristement absence du catalogue jusqu'en 1968 !

- Deux prototypes de Chevelles "Z16" furent construites à l'usine de Baltimore alors que toute la production régulière des Chevelles "Z16" fut réalisée à l'usine de Kansas City; concernant ces 2 prototypes, dont une pourrait être un cabriolet, certain raconte que ce convertible portait l'appellation "201st Z16" mais il n'est pas certain qu'ils aient été comptés dans les 201 Malibu-SS car il n'y a malheureusement aucune documentation et photo connue disponible sur ces voitures et à ce jour...il y aurait même un doute sur leur existence !

- Pour les amateurs de Chevelle qui voulaient une voiture de taille moyenne mais avec une puissance élevée, tout en restant malgré tout dans la gamme des petits moteurs, (et non le gros 396ci qui équipait les versions "SS"), les Chevelles "Malibu" étaient aussi disponible avec un moteur de 327ci dont la puissance estimée était tout de même de 350hp, (code option en 65 et 66 "L-79"); ce même moteur fut d'ailleurs proposé aux Chevelles de 67 et 68 mais avec une puissance annoncée sur le papier de 325hp et pour cause, puisque le mythique 396ci était aussi proposé avec la même puissance dans sa version de base ! (il est évident que commercialement parlant, le chiffre de 350hp aurait fait de l'ombre à la première version de puissance du 396, soit 325hp).


Les chevelles de 1969 à 1970

- Pour l'année 1969, les choses changent encore et la série "SS396", (identifiée 138xx), est abandonnée puisque la dénomination «SS», (Super Sport), devient une option de performance à part entière; il est désormais possible de la commander pour les modèle 69, et l'on peut ainsi la retrouver sur un chevelle "300 Deluxe", 2 portes coupée (identifiées "13437") ou Sedan 2 portes (identifiées "13427"), sur une Malibu 2 portes coupée (identifiées "13437"), convertible (identifiées "13467"), et El Camino (identifiées "13480") !

- En 1970 l'option SS fut limitée à la série des "Malibu", (coupé, convertible, et EL Camino )

- Pour 1969 et 1970 l'option SS conserve le moteur de base, le 396 mais proprose aussi le 402ci, cependant elle reste l'option associée à la notion de performance; ce n'est qu'en 1971 que cette option devient tristement basique à tel point qu'il est maintenant possible de la choisir pour toutes les versions de Chevelle avec pour mécanique un V8, et elle devient plus une otpion de "finition haut de gamme" qu'une option de "haute performance".

- Avant 1970, GM a eu l'obligation de ne vendre aucune voiture de taille moyenne qui pourrait avoir un moteur supérieur à 400ci, bien que quelques acheteurs malins arrivaient malgré tout à contourner cette restriction grâce au concessionnaire lui même ! Il faut comprendre qu'en 1968 et 1969, il étaient tout à fait possible de demander au revendeur de passer commande directement au lieu de production pour obtenir une auto avec un moteur plus gros que le constructeur ne l'autorisait dans un soit disant but d'utilisation en course, (ce qui bien sur n'était pas toujours exact), cette méthode portait le nom de C.O.P.O (Central.Office.production.Order).

- En 1970, GM abandonne cette limite des 400ci, et lorsque des moteurs plus gros sont disponibles sur le marché, le 454ci fait son apparition sous le capôt des série SS; le premier changement correspond simplement à une augmentation de la cylindrée du block 396ci qui est porté à 402ci, cependant les autos concernées continuent à porter les mêmes insignes "SS396", dans la mesure ou la publicité avait déjà eu tellement d'impact avec la dénomination "396 SS" que la direction de GM ne souhaitais pas en changer ! Les plus gros boulversement furent donc le "454ci LS5", un V8 évalué à 360hp et le "454 LS6", un V8 estimé à 450hp ! C'est ce moteur qui à fait de la Chevelle une légende car le LS6, avec ses 450hp et un couple de 500 ft, propulsait cette auto sur le quart de miles ,(400 mètres départ/arrêté) , dans le bas des 13 secondes avec une vitesse de 105 à 108 Mph.!

- Pour 1971, la Général Motors exigea que toutes les usines conçoivent leurs moteurs pour fonctionner sur l'essence régulière, à faible teneur en plomb ou sans plomb avec un niveau d'octane bas afin de respecter les normes anti-pollution de l'époque mais aussi en prévision de la future présence du catalyseur qui sera utilisé à partir de 1975, rendant nécessaire l'utilisation du carburant sans plomb; pour permettre l'utilisation des carburants avec l'indice d'octane bas, tous les moteurs ont donc été conçu avec un taux de compression plus bas, 9:1 et voir moins, en tous cas bien au dessous des 10,25:1 ou 11.25:1 présentes sur les moteurs haute performance des années 1970 et années précédentes); ce paramètre réduit les estimations de puissances pour les gros moteur à 300hp pour le 402ci mais étonnamment, l'option "LS-5 454" sur la chevelle de 1971, avait obtenu un très bon résultat de 365hp ! En ce qui concerne maintenant l'option "LS-6 454", qui a été à l'origine annoncée comme option régulière de production sur la Chevelle SS pour 1971, elle fut abandonnée assez tôt au cours de cette année modèle et aucun document officiel n' indiquent une quelconque chevelle de 71 Chevelles assemblés avec le moteur "LS-6"  !


Les chevelles de 1971 à 1972

- Face à la diminution des ventes de muscles car, suite à la colère des surtaxes d'assurance en 1970, la Chevelle SS qui était à la base une auto hautes performances, se transforme en une version plus sobre, à l'image des modèles SS de 1964/65 qui avaient préfiguré les version s "SS" de 66; de plus, pour 1971, Chevrolet affiche maintenant les caractéristiques de puissance des moteurs avec 2 valeurs, incluant des chiffres de puissances en chevaux «évalués» et «net» pour que tous les moteurs puissent passer plus facilement les nouvelles normes imposées en 1972 , quand pourtant t d'autres fabricants ont seulement énuméré les estimations «nettes» de puissances en chevaux; c'est ainsi que pour 1971, le moteur de base de la chevelle, un 350ci en V8 avec un carburateur "double corps", (au lieu de 4), est évalué à 245 "gross", (165hp "net"), mais aussi disponible dans une version 4 corps pour un résultat de 275 "gross" (200hp net); les gros moteurs des années précédentes se transforment désormais en option couteuse, permettant de choisir soit le 402ci V8 évalué à 300 "gross", (270hp "net"), et le "LS-5 454", V8 estimé à 365 "gross", (285hp "net").

- La Chevelle 1972 SS avait un moteur évalué à 270hp "net" (201 kilowatts), conformément au décret de GM obligeant à ce que tous les moteurs soient évalués à leurs estimations de puissance "nette". En dépit de l'estimation inférieure il n'y avait aucune évidence au fait que la puissance ait changé réellement sur des voitures de production de cette année. Tous autres moteurs sur la base des SS étaient inchangés par rapport à 1971.

- Dans le milieu de l'année 1971 mais aussi en 1972, le coupé de Chevelle de base était proposé avec une finition spéciale, la «Heavy Chevy» comportant certaine décoration et accessoires; elle fut disponible avec tous les moteurs V8 de la chevelle en partant du 307 avec un carbu 2 corps, jusqu'au 402ci équipée quant à lui d'un carbu 4 corps, à l'exception du 454ci qui ne fut disponible qu'avec les version de Chevelle choisissant l'option "SS package", (la version "Heavy Chevy" ne profitant pas de ce moteur !).

- Cependant, beaucoup de clients ont choisi le Chevelle comme voiture familiale économique car elles n'étaient pas aussi couteuse à l'utilisation en comparaison de modèles plus grand, comme les impala par exemple, mais aussi car elles comportaient suffisamment de place et d'espace pour y loger raisonnablement et confortablement une famille de 5 personnes; les accessoires les plus populaires et options choisies étaient la direction assistée, les freins avec assistance, la boite automatique, l'air conditionné et la radio en stéréo; pour finir, les détails et options extérieurs les plus populaires étaient le toit en vinyl, les enjoliveurs recouvrant complètement les roues et les pneus à flancs blanc !


Date de création : 23/01/2009 @ 02:43
Dernière modification : 05/06/2010 @ 12:30
Catégorie : Infos sur les Chevelles
Page lue 16644 fois

up Haut up

ARTICLES DE www.CHEVELLE.Fr
 


Site propulsé par GuppY - © 2004-2007 - Licence Libre CeCILL
Document généré en 0.01 seconde