Chevelle.fr

[en]  Accueil  Téléchargements  Liens  Livre d'or  Forum Ma voiture Mes anciennes autos PT Cruiser ARTICLES de Chevelle.fr Chevelles Françaises
06) Remontage Train et Freins

Remontage du train avant et des freins

(Février 2008)


Ce septième article est consacré au remontage du train avant et des freins, un vaste sujet pour lequel j'ai rencontré de nombreuses difficultés et fourni pas mal d'efforts !

 

En effet, le démontage ne fut pas spécialement facile et le plus contraignant je crois, fut le décapage et la préparation pour la mise en peinture des pièces, cependant, je n'avais pas encore vécu, par exemple, le remontage des ressorts de suspensions avant, lorsque j'ai rédigé le 6ém article abordant le "démontage" !!!

 


Remonter des ressorts, c'est un ENFER, et cela demande une sacrée énergie...alors, certes, je suis certain que beaucoup se disent que je n'avais pas les outils spéciaux pour le faire correctement, avec très peu d'effort lorsque c'est le cas, et bien c'est vrai...j'avais des compresseurs de ressort classique, oui j'ai bien dis CLASSIQUE...ils vont bien pour tout ce qui s"appelle RenoCitroPeujo...OUI...mais les ressorts avant d'une chevelle ne sont malheureusement pas "CLASSIQUE"...c'est 50 cms de merdier, avec presque 1,5 cms de diamètre de section, prêt à te péter dans la tronche !



La mécanique est quelque chose d'hallucinant dans la mesure ou l'on peut apprendre tous les jours et voila le parfait exemple car j'ai du mettre 4 ou 5 heures  pour remonter ce côté, (droit), alors qu'il ne va m'en falloir que 2 pour faire l'autre côté...vous serez certainement nombreux à avoir vécu la même chose car c'est toujours plus dur au début ! Finalement je pense que toute sa vie on est quelque part, en soit, toujours un peu un  "BLEU" mais  nul doute que les plus "balaise" en matière de mécanique auto, ne l'admettrons jamais...certainement par fierté personnelle !!!


Voici les photos de ce parcours de dingue !!!

Allez on commence par une photo de mon p'tit merdier, car en effet ici c'est pas un atelier de Formule 1, c'est plutôt...le "formule 1 des ateliers...autrement dit...MON BORDEL ORGANISE !!!

 

 

 

C'est partis, ici je vous montre le stratagème que j'ai utilisé pour compresser l'ensemble ressort/triangle avec des morceaux de basting afin d'attacher la fusée par ses 2 boulons...une bonne séance d'adrénaline

 

 


J'utilise quand même les compresseurs de ressorts que j'ai, comme vous pouvez le voir sur la photo, malgré leur incompatibilité, pour gagner quelques centimètres de compression, car à mi-chemin, ils viennent en butée sur les triangles ce qui ne permet pas de rapprocher suffisamment ces triangles, de la fusée pour accrocher les 2 boulons ! Pour remédier à ce problème, c'est ensuite une "Recette maison" !

 

 

 

 

Voici le pont roulant pneumatique qui me permet de soulever ou baisser rapidement l'auto, afin de comprimer les ressort par le poids de la Chevelle, avec à chaque fois l'obligation de procéder avec une patience de folie car je ne gagne que quelques tours de boulons sur les compresseurs de ressort !

 

 

 


 

Sur cette photo, vous allez voir dans un premier temps les dégâts sur la peinture causé par les différents outils, (j'étais un peu énervé quand même car c'était nickel juste avant le "massacre"), et dans un deuxième temps, je vous montre les cales en alu, (montées par l'ancien propriétaire de Betty), qui devaient certainement permettre de surélever l'auto, malgré tout j'espère ne pas devoir les enlever un jour pour une question d'esthétique .(trop d'espace entre dans l'aile avant visuellement parlant)...j'imagine pas un minute, recommencer le démontage/montage...même pas en rêve !!!


 

 

 

 

 

Préparation des disque avec l'installation des roulement neufs et des joints Spi avec une bonne graisse verte de qualité professionnelle, ramenée par "beau papa", de son boulot

(c'est beau quand c'est neuf, vous ne trouvez pas ?)

 

 

 

 

 

 

La fusée est ici badigeonnée de graisse afin de recevoir l'ensemble disque/roulement/étrier

 

 

 

 

 

 

Les disques de freins semblent de bonne qualité et sont bien entendu doublés/ventilés afin de ralentir le poids de la bête mais je vous déconseille d'y mettre les doigts !!!

 

 

 

La roue avant est ici posée avec pour une Cragar 441, en 8 pouces de largeur, 17 pouces de Diamètre, montée d'un 225/50/17, après les avoir conservée au moins 3 ans dans le sous sol, il était temps !

 

 

 

 

 

Sur ces images, je souhaitais vous montrer la galère que j'ai rencontré pour monter du coté gauche, les triangles inférieurs, car j'ai du m'y reprendre à de nombreuses fois pour réussir à passer les goujons qui les fixent au châssis...cela ne passait pas ou se mettait tout simplement de travers et les silentblocs neufs bloquaient et ceci malgré le tournevis qui le maintenait déjà du côté droit (sur la photo ci dessous)...un vrai casse tête chinois qui à fini par se régler à coup de marteaux , si si je vous assure que ça défoule de temps en temps...(voir les traces sur le triangle dont je ne suis pas spécialement fier mais bon, on en peut pas toujours faire du parfait, je n'ai rien cassé ou déformé ce jour là, mais sur ce coup, je n'ai pas été vraiment "pro" !!!) et de toutes façons, un p'tit coup de peinture et hop ...Ni VU ...Ni Connu...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Allez encore un petit effort pour gagner les 2 centimètres qui manquent...GRR...j'aurais pu tout casser de rage ce jour là, tellement je me suis fâché sur la bestiole...mais rien que lorsque tu vois l'engin compressé devant toi, tu tempères tes ardeurs car faut pas mettre en colère un ressort de Chevrolet, c'est hargneux ces bêtes là...fait y gaffe au bidule torsadé ...

 

 

 

 

Ca y est, enfin, les deux boulon sont fixés, cela parait tellement simple sur les photos, finalement la mécanique dans les livres c'est pas mal non plus, n'est ce pas ?

et pourtant, j'ai une fois de plus joué les contorsionnistes pour réussir à enfiler le silentbloc de la suspension, qui à plusieurs reprises est tombée à l'intérieur du ressort !

 

 

 






Pour l'arrière, il me reste encore à poncer les tambours afin de les repeindre proprement mais aussi

à garnir l'aile d'anti-gravillon qui recouvrera le mastic que j'ai appliqué sur la tôle ressoudée, de l'intérieur du passage de roue


Merçi à vous tous de me lire !!!


Salutation à tous les visiteurs de www.Chevelle.fr et suite à la prochaine étape, ("Restauration du réservoir percé").



(Fabrice)











Date de création : 13/08/2008 @ 02:37
Dernière modification : 24/02/2009 @ 01:42
Catégorie : Phases de restauration
Page lue 9699 fois

up Haut up

ARTICLES DE www.CHEVELLE.Fr
 


Site propulsé par GuppY - © 2004-2007 - Licence Libre CeCILL
Document généré en 0.03 seconde