Chevelle.fr

[en]  Accueil  Téléchargements  Liens  Livre d'or  Forum Ma voiture Mes anciennes autos PT Cruiser ARTICLES de Chevelle.fr Chevelles Françaises
Historique des El Camino

Historique des CHEVROLET Chevelles EL CAMINO

 

Préface

Introduction

De Nos Jours

1er Génération de
1959 à 1960
2 èm Génération de
1964 à 1967
3 èm Génération de
1968 à 1972
4 èm Génération de
1973 à 1977
5 èm Génération de
1978 à 1987
6 èm Génération de
2010 à ...

1959
1960 1964 1965 1966 1967 1968 1969 1970
1971 1972 1973 1974 1975 1976 1977 1978 1979
1980 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 2010

   


La CHEVROLET Chevelle « El CAMINO »
(une nouvelle façon de vivre l'automobile us...)

 

PREFACE :

 
Avant de commencer je souhaite vous rappeler que le El Camino n' est ni plus ni  moins qu'une Chevelle en version Pickup Utilitaire, (à partir de la seconde génération dés 1964 bien sur), voila pourquoi j'estime que cet article à vraiment sa place sur Chevelle.fr car le EL Camino reste un véhicule incontournable pour tout passionné d'us car....mais CHUTTT....pas un mot de plus sur le sujet....lisez la suite de cet article avec lequel, je l'espère, vous passerez un bon moment à rêvasser aux différents "clichés" que cette machine vous inspire...

A chacun de mes article, lorsque j'aborde un nouveau sujet pour vous parler d'un style d'auto, je commence souvent par vous dire que ce modèle est à part ou qu'il sort du lot et qu'il est tout simplement exceptionnel de part ses caractéristiques mais voilà...comment pourrais-je qualifier autrement ce formidable concept automobile que représente celui du « El camino » ???
Rien que l'appellation de ce modèle donne en effet l'envie d'en savoir plus et de s'en approcher pour pouvoir découvrir l'objet dans le moindre détail !

Effectivement, il est bien difficile de passer inaperçue avec un El camino, une auto à mi chemin entre le pickup utilitaire et le coupé sport, un look racé pour l'avant et un arrière quelques fois sur élevé permettant à chacun de ses propriétaires une utilisation différente de sa benne de chargement...

Bref, au premier abords, l'auto surprend et interpelle par ses formes plutôt unique et ce qui est souvent très drôle est le fait que lorsqu'une personne observe seulement l'avant ou l'arrière d'un El camino, elle n'en imagines absolument pas l'autre partie...

La partie avant est ni plus ni moins la même que celle d'une Chevrolet Chevelle, (à partir de la 2èm génération dés 1964), alors que l'arrière ressemble véritablement à un pickup utilitaire qui ne laisse pas présager une face avant digne de certain muscle car....dites le tout de suite...je sais ce que vous pensez...une voiture MUTANTE, une caisse HYBRIDE....Bon Ok ... pourquoi pas...mais n'oubliez pas juste une chose...loin d'être une bidouille le « El Camino » est un modèle à part entière qui à su traverser 40 ans d'histoire et dont la côte d'amour sur le marché de la voiture de collection ne fléchie pas !

Le El Camino est une caisse de Mec, une Vraie, avec un look unique alliant l'originalité des lignes avec la dureté de la coupe car ne vous y trompez pas...si ce modèle a su courtiser une majorité d'américains pour son côté utile et varié, une autre minorité a très souvent laissé une image du « El Camino » comme étant celle d'une caisse de gangster, de chef de bande, un vraie bagnole de rue et effectivement les caïds de certains quartiers, la plupart du temps, vivant principalement du trafic de drogue ou d'armes, aiment à se montrer au volant d'un camino tapé de l'avant, affuté sous le capot, (bien souvent pour pouvoir semer leur poursuivant), et posé sur 4 jantes de folies afin que cela en jette un max !

Le El Camino, (principalement les modèles de 70 à 76), fait peur et ne manque pas d'attirer l'attention, et c'est généralement un critère apprécié de leur propriétaire !

Le El Camino est une voiture perso, bien souvent équipées de 2 places, (3 sur certains modèles), absolument pas faite pour emmener les gosses, la belle mère, l'épouse et le chien pour tailler la route...(à moins de leur proposer le voyage à la belle étoile dans ..LA BENNE..lol !...à peine un peu de place derrière les 2 sièges pour poser ...heu..un fusils à pompe ou un calibre...mais en ce qui concerne la promenade familiale..C'est NADA...QUE DALE...KETCHI  !

Le El Camino c'est fait pour frimer en solo (ou avec un passager au maximum), fait pour cramer 20 litres au 100, (à la santé de Nicolas Mulot....)...ou plus simplement aller chercher quelques bottes de foin pour le bétails...une sacré caisse de Chicanos à la sauce ricaine comme on n'en fait plus !

Encore une fois, cette petite présentation ne regardes que moi, mais lorsque je pose les yeux sur cette voiture que j'aime particulièrement, (après tout à la base c'est bien un Chevelle !!!), c'est réellement ce qu'il me vient à l'esprit, maintenant je vous propose aussi de découvrir l'historique avec ses 40 ans d'existence...préparez le café les gars...


INTRODUCTION :



Le Chevrolet El Camino est un véhicule coupé utilitaire qui à été produit par la division chevrolet de la general motors de 1959 à 1960 et de 1964 à 1987; il fut produit pour concurrencer et répondre au succès de son rivale, le Ford Ranchero.

Le El camino correspondait à la ligne d'une voiture Chevrolet mais ce véhicule était classifié sur son tilte, (carte grise), comme étant un camion !

Pour information, le El Camino à été décliné au Mexique sous des appellations différentes comme le «GMC Sprint», et plus tard le «GMC Caballero» de 1978 à 1987, (il était même vendue de temps en temps sous le nom de «Chevrolet Conquistador»)..

 ******************************************

 (Note : Pour chaque année, vous avez la possibilité d'accéder à une "page photos" comprenant environs 100 photos supplémentaires, de toutes sortes, aux styles ou customisations variés...car bien entendu, le El Camino n'en reste pas moins une pièce brute sur laquelle les amateurs peuvent exprimer leurs différents talents...voila pourquoi vous allez voir de tout....Des version Pro Street (Drag), du Pur Custom, du Low rider (très attaché aux El Camino des années 80), du pro touring (Modifications modernes et performantes)...et même de temps en temps des variantes "Big Foot"...oui je sais pour les amateurs du El Camino, quelque soit l'année, ...cette dernière faute de gout...c'est dur à encaisser...mais bon....soyez indulgant...il en faut pour tous les styles...n'est ce pas ? Je vous souhaite un bon moment de détente...(Fabrice)

******************************************

Première
génération
(1959 à 1960)


==> 1959 :

Le Chevrolet El Camino de 1959 était proposé avec les moteurs 235ci (3.9L en 6 cylindres), 283ci (4.6 L en 8 cylindres) et 348ci (5.7 L en 8 cylindres).

 Le premier El Camino fut produit pour l'année 1959, (2 ans après le Ford Ranchero), et comme le Ranchero, était basé sur la plateforme d'un véhicule existant mais modifiée, appelée le «Chevrolet Brookwood 2 portes Station wagon (break) de 1959 (sedan version), et à l'inverse de ce dernier, le El Camino se voyait proposer un choix d'option détaillées.

Son appellation, d'origine espagnole, signifiait «Le Chemin»

 (Cliquez pour agrandir)

       

       

1959 (Plus de photos ? c'est ici !) 1959



==> 1960 :
Le Chevrolet El Camino de 1960 fut complètement redessiné...plus long, plus bas, plus large à l'image des fulls sizes Chevrolets, cependant il fut bien moins vendu que son concurrent, le Ford Ranchero au style bien plus conservateur et à titre de comparaison, lorsque pendant l'année 1959, chevrolet écoula 22 246 modèles d' El Camino, il ne s'en vendit que 14 163 en 1960, à tel point que Chevrolet décida d'arrêter la production du El Camino !

 

 (Cliquez pour agrandir)

       

       


1960 (Plus de photos ? c'est ici !) 1960

 



Seconde
génération
(1964 à 1967)


 

==> 1964 :
Le Chevrolet El Camino de 1964 étaient assemblés à Atlanta, Baltimore, Fremont, Framingham, Kansas City, Oshawa-Ontario, utilisaient les plateformes de «A-Body», et étaient proposé avec les moteurs 327ci (5.4 L en 8 cylindres) et 396ci (6.5 L en 8 cylindres) avec soit une boite auto 3 vitesses ou une boite manuelle 3 ou 4 vitesses.

C'est donc 4 ans après la première génération que Chevrolet décide de réintroduire dans son catalogue, le El Camino, basé sur la Chevrolet Chevelle mais malgré le fait que ce modèle 1964 était identique à la chevelle de base, concernant la partie avant, il fut vendu en tant qu'utilitaire ce qui le priva des moteur haute performances, disponible pour les chevelles ss de l'époque !

Les moteurs disponibles étaient le 194ci (3,3 L enn 6 cylindres), le 230ci (4,0 L en 6 cylindres) avec des puissance de 120 et 155 hp, le 283ci (4,7 L en 8 cylindres) de 195 hp (Carburateur 2 corps) ou 220 hp (carburateur 4 corps en option avec double échappement).
Ce n'est par compte qu'au cours de l'année 1964 que s'ajoutaient à la liste des options le moteur 327ci (5,4 L en 8 cylindres) délivrant 250 hp and 300 hp (cette dernière version en haute compression de 10.5 pour 1, un carbu 4 corps et une double échappement).

 

 

 

 (Cliquez pour agrandir)

        

        


1964 (Plus de photos ? c'est ici !) 1964

 


==> 1965 :
Le El Camino de 1965 recoit un lifting attractif avec un avant assez large et similaire aux full size Chevrolet laissant entrevoir la possibilité d'une version haute performance avec le moteur 327ci de 350 à hp qui était disponible sur les chevelle sous le nom de code option L-79.
Pour le reste, la plupart des autres moteurs disponible pour 1964 l'étaient aussi pour 1965

 (Cliquez pour agrandir)

       

       


1965 (Plus de photos ? c'est ici !) 1965




==> 1966 :
Le Chevrolet El Camino de 1966 disposait cette fois ci du moteur puissant, le 396ci (6,5 L en 8 cylindres) dont la puissance variait de 325 to 375hp et du côté des performances, lorsque le modèle de 1965 avec le 327ci parcourait le 400m Départ/arrêté dans le bas des 15s, (àt 90 mph), Les modèles de 66 à 69 réalisaient assez facilement cette même distance dans le milieu des 14s.

Une nouvelle face avant, identique à la chevelle, très éclairée, fut réalisée pour le modèle 66 ainsi qu'un nouvel ensemble d'instrument de bord intégrant un compteur de vitesse horizontal pour lequel le compte tour fut supprimé !

À l'intérieur, une banquette standard et des sols en caoutchouc basique équipaient les versions de base (comme la chevelle 300) alors que la version «Custom» arborait un intérieur beaucoup plus classe à l'image des versions «Chevelle Malibu» équipées de banquette vinyle/tissus/moquettes voir même avec l'option banquette séparées et console centrale entres les deux (trato bucket seats with console).
 

 

 (Cliquez pour agrandir)

       

       


1966 (Plus de photos ? c'est ici !) 1966

 


==> 1967 :
Pour l'année 1967, le El Camino reçoit une nouvelle face avant comportant une nouvelle grille de calandre ainsi qu'un nouveau pare choc, and trim; les suspensions à air restent un équipement de série car elles permettent au conducteur de compenser lors d'un chargement important.

L'année 1967 fait aussi apparaître l'arrivée d'une colonne de direction réglable, l'option de freins avant à disques ainsi que la boite automatique Turbo Hydramatic 400.; c'était la seconde année pour laquelle le 396ci (6,5 L en 8 cylindres) pouvait être monté sur le El Camino (aussi bien pour la série 13480 300 Deluxe de base que la série 13680 Malibu).

Depuis que le moteur 396/325hp L35 était le moteur de base des séries SS396, le nombre de moteur L35 vendu par Chevrolet fut estimé en 1967 à 2565 exemplaires, et furent installés dans l'une des 2 séries mais par la suite il n'y eu plus qu'une seule série pour laquelle ce moteur pouvait être commandé !

En ce qui concerne le moteur 396ci L34 (350hp) et le moteur 396ci L78 (375hp), il furent aussi disponible pour toutes les série de El Camino mais personne ne sait réellement combien de fois ces options ont été commandées...Chevrolet avancerait les chiffres de 17176 moteurs L34 et seulement 612 moteurs L78 pour l'année 1967 mais sans pouvoir préciser la série d'El Camino concernée.

La TH400, 3 vitesses automatique était maintenant disponible sous le nom de code option «RPO M40» avec le moteur 396ci, (sur les 2 séries de El Camino SS396), mais le client pouvait aussi choisir la boite manuelle 3 vitesses renforcée sous le nom de code option «RPO M13», la boite automatique powerglide 2 vitesses ou encore les boites manuelle 4 vitesses, codifiées M20 et M21 dont la différence était le ratio de démultiplication (Boite longue pour la M20 et boite courte pour la M21).



 (Cliquez pour agrandir)

       

       



1967 (Plus de photos ? c'est ici !) 1967

 



Troisième
génération
(1968 à 1972)


==> 1968 :
Le Chevrolet El Camino de 1968 étaient assemblés à Arlington, Atlanta, Baltimore, Flint, Fremont, Kansas City, Van Nuys, Oshawa-Ontario, utilisaient les plateformes de «A-Body», et étaient proposé avec les moteurs 307ci (5.0 L en 8 cylindres), 350ci (5.7 L en 8 cylindres), 396ci (6,5 L en 8 cylindres) et le puissant 454ci (7,4 L en 8 cylindres) et l'appellation commerciale était « GMC Sprint», «Chevrolet Chevelle El Camino» !

L'année 1968 inova avec un El Camino plus long, basé sur le châssis de la chevelle break et de la 4 portes et une nouvelle version performance de la 396SS fut proposée.

 

 (Cliquez pour agrandir)

       

       


1968 (Plus de photos ? c'est ici !) 1968

 



==> 1969 :
Le modèle 1969 fut très similaire et cette année marque aussi l'arrivée et l'utilisation pour la première fois du légendaire Chevrolet 350ci, (5,7 L en 8 cylindres) pour le El Camino.


 

 (Cliquez pour agrandir)

       

       


1969 (Plus de photos ? c'est ici !) 1969

 



==> 1970 :
cependant l'année 1970 apporta une nouveauté avec le moteur 402ci (6.6 L en 8 cylindres) disponible sur la 396SS qui conservait d'ailleurs son appellation et ses insignes !
Les moteurs chevrolet les plus puissant du moment furent proposés sur quelques El Camino et c'est ainsi que le moteur 454ci (7,5 L en 8 cylindres), d'une puissance de 450hp et d'un couple de 68 m/kg , lui permettait d'abattre le 1/4 mile en environ 13 second à la vitesse de 105 mph, (169 km/h).

 (Cliquez pour agrandir)

       

       


1970 (Plus de photos ? c'est ici !) 1970




==> 1971 :
Le modèle de l'année 1971 voit sa puissance et ses performances diminuer, (comme tout le reste des modèles de la gamme Chevrolet d'ailleurs !), en raison des nouvelles normes dictées par l'état aux constructeurs automobiles, imposant l'utilisation d'un carburant dont l'indice d'octane était plus faible, mais aussi la mise en place de contrôle «anti pollution»); cette année modèle voit aussi l'abandon de la calandre de 70 mais aussi des doubles optiques par la mise en place de simple de chaque côtés.

la gamme de moteurs proposés pour 1971-72 incluaient le 250ci ,(4,4 L en 6 cylindre en lignes), les smalls block V8 307ci et 350ci ainsi que les big block V8 402ci, 454ci; les puissances annoncées de ces moteurs pour l'année 1971 s'étalaient de 145hp pour le 6 cylindres jusqu'à 365hp pour le 454ci

La production d'un nouvel El Camino, rebaptisé «GMC Sprint », débuta en 1971; il conservait les mêmes offres au niveau de l'ensemble moteur/boîte que celles proposées par leur homologues de chez Chevrolet.
Les El Caminos de cette période conservaient aussi les mêmes finition intérieur et extérieur que celles des Malibus et comprenaient donc des banquettes en tissu, tissu/vinyle ou vinyle complet assorties aux moquettes alors que tous les sièges et consoles séparées restaient disponibles mais toujours en options !

 (Cliquez pour agrandir)

       

       


1971 (Plus de photos ? c'est ici !) 1971




==> 1972 :
Le Chevrolet El Camino SS de 1972 reçu quelques petits changements mais conserva sa faible puissance; la gamme de moteurs proposés pour 1972 incluaient le 250ci ,(4,4 L en 6 cylindre en lignes), les smalls block V8 307ci et 350ci ainsi que les big block V8 402ci, 454ci mais pour 1972, ces mesures de puissances effectuées avec tous les systèmes anti pollutions installés dans les autos passèrent de 110hp pour le 6 cylindres à 270hp pour le 454ci en V8.

 (Cliquez pour agrandir)

       

       


1972 (Plus de photos ? c'est ici !) 1972




Quatrième
génération
(1973 à 1977)


==> 1973 :
Le Chevrolet El Camino de 1973 étaient assemblés à Baltimore, Doraville, Leeds, Missouri, Arlington, Fremont, Oshawa-Ontario, utilisaient les plateformes de «A-Body», étaient proposé avec les moteurs 250ci (4,1 L en 6 cylindres en ligne), 305ci (5,0 L en 8 cylindres), 350ci (5.7 L en 8 cylindres), et le 400ci (6,6 L en 8 cylindres) et disposait de la boite automatique 3 vitesses TH350; l'appellation commerciale était «GMC Sprint», «Chevrolet Chevelle El Camino» !

Pour 1973, le El Camino recevait un nouveau design qui correspondait à celui de la gamme des chevelles et ce fut d'ailleurs la génération la plus large des El Camino mais à l'inverse, issue d'une conception et construction allégée en poids car à titre de comparaison, cette nouvelle génération était plus légère que la première !

Mise à part l'habituelle modification annuelle de la grille de calandre et la pose de 4 phares rectangulaires en 1976, les El camino furent relativement inchangés jusqu'en 1977.
Il y eu 2 niveaux différents de finitions en 1973; le modèle de base conservait les même caractéristiques basiques et modestes que celles des Chevelle Malibu.


 (Cliquez pour agrandir)

       

       


1973 (Plus de photos ? c'est ici !) 1973




==> 1974 :
alors que l' El Camino Classic (introduit en 1974) comprenait la finition bien plus complète des Chevelle Malibu Classic équipées de sièges et banquettes confortables, renforcées, munies d'accoudoirs, de panneaux de portes assortis et d'un planche de bord «imitation bois»; l'option que l'on pouvait s'offrir concernait les sièges séparés (Strato bucket seats) qui étaient disponibles pour les Chevelle Malibus et Lagunas, avec une longue console centrale.

Il faut aussi savoir que le El Camino a été l'un des rares modèles, chez Chevrolet, à conserver l'option "SS" ou la super sport version alors qu'à cette même période la Chevelle SS fut abandonnée après 1973 et la Nova SS après 1976, (la version "SS" des Impalas, Monte Carlos et des Camaros avaient été déjà abandonné bien avant !), cependant le El Camino "SS" restait considéré comme un «pack options» plutôt qu'un modèle à pars bien distinct !



 (Cliquez pour agrandir)

       

       


1974 (Plus de photos ? c'est ici !) 1974


Les moteurs qui étaient proposés pour cette période comprenaient le 250ci en 6 cylindres en ligne mais aussi la plupars des smalls block V8 comme le 305, 350 et 400ci et toujours le big block 454ci Turbo-Jet big block jusqu'à la fin de l'année 1975.


==> 1975 :
Les pots catalytique furent adaptés et installés sur tous ces moteurs à partir de 1975; il est aussi intéressant de savoir qu'en 1974, un autre département automobile proche de Chevrolet, soit Pontiac, avait tenté d'emprunter l'ensemble châssis/coque du El Camino afin de lui greffer le nez en urethane (plastic déformable) de leur modèle Pontiac «Grand Am» et en ajoutant ses panneaux d'instrumentations et ses sièges luxes (ajustabilité des lombaires !) ainsi que les jantes Pontiac «Rally II» wheels afin d'essayer un exercice de style pour une éventuelle version Pontiac du El camino !

Bien que cette version ne vue jamais le jour, GMC maintenait finalement la production de leur version d' El Camino, le «Sprint», et la plupart des concussionnaires Pontiac proposaient quand même à la vente les camionnettes GMC ainsi que le «Sprint».


 (Cliquez pour agrandir)

       

       


1975 (Plus de photos ? c'est ici !) 1975
1976 (Plus de photos ? c'est ici !) 1976

1977 (Plus de photos ? c'est ici !) 1977




Cinquième
génération
(1978 à 1987)


==> 1978 :
Le Chevrolet El Camino de 1978 étaient assemblés à Baltimore, Doraville, Leeds, Missouri, Arlington, Fremont, Oshawa-Ontario, Ramos Arizpe, Mexico, utilisaient les plateformes de «A-Body» de 1978 à 1981, et celles des «G-Body» de 1982 à 1987», étaient proposé avec les moteurs 108ci (2,743 L en 6 cylindres en ligne), 229ci (3,8 L en 6 cylindres en V), 267ci (4,4 L en 8 cylindres), 305ci (5,0 L en 8 cylindres), et le 350ci (5.7 L en 8 cylindres), et disposait de la boite automatique 3 vitesses TH350; l'appellation commerciale était «GMC Caballero», «Chevrolet Malibu» !

De 1978 jusqu'à 1987, le El Camino fut proposé sous 4 modèles, le «El Camino», le «Royal Knight», le «Conquista» et le «Super Sport» et partageait maintenant tous les éléments de la Chevrolet Malibu !


 (Cliquez pour agrandir)

       

       


1978 (Plus de photos ? c'est ici !) 1978




==> 1979 :
Pour 1979 l'empattement entres les roues avant et arrière fut légèrement allongé à 117 inch (3 mètres), et ce modèle présentait les nouveaux phares unique, carrés, qui furent encore modifiés pour 1982 avec un modèle à nouveau à 4 phares !
Du côté des blocks, le moteur Chevrolet V6 à 90-degree ou le V6 Buick étaient disponibles pour la première fois et de 1982 à 1984 l'on pouvait même aussi choisir le moteur diesel produit par Oldsmobile; le choix le plus courant restait malgré tout le 305ci en V8 délivrant 150 or 165hp.
 

 

 (Cliquez pour agrandir)

       

       


1979 (Plus de photos ? c'est ici !) 1979


 


==> 1980 :

 (Cliquez pour agrandir)

       

       


1980 (Plus de photos ? c'est ici !) 1980




==> 1981 :

 (Cliquez pour agrandir)

       

       


1981 (Plus de photos ? c'est ici !) 1981




==> 1982 :
Modification des feux avants en 1982 avec à nouveau un modèle à 4 phares !
Du côté des blocks, le moteur Chevrolet V6 à 90-degree ou le V6 Buick étaient disponibles pour la première fois et de 1982 à 1984 l'on pouvait même aussi choisir le moteur diesel produit par Oldsmobile; le choix le plus courant restait malgré tout le 305ci en V8 délivrant 150 or 165hp.

 (Cliquez pour agrandir)

       

       


1982 (Plus de photos ? c'est ici !) 1982




==> 1983 :
Du côté des blocks, le moteur Chevrolet V6 à 90-degree ou le V6 Buick étaient disponibles pour la première fois et de 1982 à 1984 l'on pouvait même aussi choisir le moteur diesel produit par Oldsmobile; le choix le plus courant restait malgré tout le 305ci en V8 délivrant 150 or 165hp.

 (Cliquez pour agrandir)

       

       


1983 (Plus de photos ? c'est ici !) 1983




==> 1984 :
Du côté des blocks, le moteur Chevrolet V6 à 90-degree ou le V6 Buick étaient disponibles pour la première fois et de 1982 à 1984 l'on pouvait même aussi choisir le moteur diesel produit par Oldsmobile; le choix le plus courant restait malgré tout le 305ci en V8 délivrant 150 or 165hp.
Le modèle El Camino SS de 1984 à 1987 fut proposé sous une version spéciale appelée «Choo-Choo» qui partageait la face avant aérodynamique de sa concurrente la Monte Carlo SS, avec un moteur V8 305ci de 180hp;
 

 

 (Cliquez pour agrandir)

       

       


1984 (Plus de photos ? c'est ici !) 1984

 

 


==> 1985 :
Après 1984, GM transféra la production des El Camino au Mexique pour un peu plus de 3 ans et celle-ci cessa après l'année modèle 1987, pour faire place à un vrai camion pickup, le Chevrolet S-10 qui permettait de mieux répondre aux attentes des clients qu'avec un « coupé utilitaire ».


 (Cliquez pour agrandir)

       

       


1985 (Plus de photos ? c'est ici !) 1985


 

Quand aux modèles de 1985 à 1987 ainsi que leur variante le GMC Caballero, ils furent produit à Ramos, Arizpe et Mexico, (425 modèles d'El Camino de 1987 invendue furent finalement vendue pour des modèles 1988 !


==> 1986 :

 

 (Cliquez pour agrandir)

       

       


1986 (Plus de photos ? c'est ici !) 1986

 





==> 1987 :

 (Cliquez pour agrandir)

       

       


1987 (Plus de photos ? c'est ici !) 1987


Le El Camino de nos jours :


De nombreux El Caminos continuent à être utilisés comme voiture de «tous les jours» alors que d'autre sont utilisés sous différentes forme de courses...mais l'El Camino peut aussi se trouver dans différents meeting, show room, dans la catégorie des Muscles car !

L'ancienne version de 1960 est assez côté et inspire souvent la plupars des marques de reproduction miniatures comme Hot Wheels, Matchbox et Johnny Lightning; l'émission de télévision regardée par de nombreux passionnés, «Monster Garage» avait transformé un El Camino en une véritable machine de course qu'il avaient appelé le "Hell-Camino", (autrement dit le Camino du Diable)

Il y eu des rumeurs pendant des années qui laissaient croire que la GM devait ressusciter le El Camino durant l'année 1995 et GM avait effectivement un concept El Camino basé sur la Chevrolet Caprice break en utilisant la grille des impalas SS de 1994 à 96; ce concept était destiné à la production mais celle-ci fut abandonnée en raison des excellentes ventes d' SUV.

GM avait déjà un véhicule tout prêt en Australia sous la forme d'un «Holden Ute», conservé avec quelques changements mineur nécessaire pour le rendre disponible aux U.S.A; il se vendis jusqu'en 2006 puis fut abandonné en raison des résultats de ventes plus que médiocre !
Une autre version siglée par Chevrolet fut appelée «le Lumina Ute» et juste vendu dans le sud de l'Afrique !





Sixième
génération
(2010 à ....)



==> 2010 :
Le Pontiac G8 ST fut dévoilé au salon international de l'auto organisé à New York en Mars 2008. Basé sur le Holden Ute, il était construit sur le même châssis que ce dernier avec une surface de chargement de 1,90 m; la version «Sport Truck» intégrait le même moteur de 361 hp (269kW), le moteur de 6.0 en V8 équipait la version G8 GT, comme le small block de 3.6-liter, 300 hp (220 kW) en injection directe et V6.

Le G8 ST, prévu pour être réalisé comme modèle 2010, devait être le premier coupé utilitaire de la GM dans l'Amérique du Nord depuis l'abandon de ce concept automobile en 1987 avec l'arrêt de la production du El Camino; en Janvier 2009, GM annonçait à toutes les concessions Pontiac que le projet G8 ST serait abandonné du aux restrictions de budgets et aux restructurations internes...

Quelques mois après...la GM demandait aux politiques américaines une aide financière colossale pour éviter de justesse le dépôt de Bilan...

Mais finalement l'histoire de la GM reste imprévisible et réservera toujours son lot de surprise puisque, fort heureusement, La GM n'allait pas dire son dernier mot...Après une bonne année d'incertitude, des restructurations diverses, des choix commerciaux réfléchi, les comptes sont à nouveau au beau fixe, les ventes reprennent la voix de l'équilibre financier allant même jusqu'à permettre à la GM d'envisager de rembourser l'état de son aide financière, (nous parlons bien entendu de Milliards de Dollars), et ce rêve inespéré de renaissance de l'El Camino, va enfin pouvoir se réaliser pour le plus grand plaisir des amateurs de ce modèle, car c'est l'année 2010 qui va effectivement dévoiler sa PONTIAC ST-8 El Camino...

Mais patience...car pour cela je ferais un article dédié à cette nouvelle auto, considérant bien sur, qu'un événement comme celui ci doit mériter une attention toute particulière....Mais...d'ici là, pour patienter, vous n'avez plus qu'à rêver de la belle ...ou de la bête...c'est vous qui décidez !!!

 (Cliquez pour agrandir)

       

       


2010 (Plus de photos ? c'est ici !) 2010


Les Variantes du El Camino :



LE HOLDEN HQ Belmont Ute australien 1974

       

       

   


Voila je vais essayer de complémenter encore cette article qui m'a tout de même demandé plusieurs semaines/mois pour le mettre en place
mais j'espère que celui ci, dans sa présentation actuel, vous aura quand même fait passer un agréable moment avec toutes ces photos...
à très bientôt pour mes prochains articles...
(Fabrice)


Date de création : 11/01/2011 @ 18:48
Dernière modification : 05/12/2011 @ 18:38
Catégorie : Infos sur les Chevelles
Page lue 12385 fois

up Haut up

ARTICLES DE www.CHEVELLE.Fr
 


Site propulsé par GuppY - © 2004-2007 - Licence Libre CeCILL
Document généré en 0.04 seconde